LES @MERS DU CESM

image003.jpg

3 novembre 1805 :

Escale de l’escadre de Rochefort à Santa Cruz de Tenerife. Sous le commandement du capitaine de vaisseau Zacharie Allemand, elle est chargée de mener une mission de diversion dans l’Atlantique Nord avant de rejoindre l’escadre combinée franco-espagnole. Pendant cinq mois, l’escadre de Rochefort attaque le trafic commercial anglais sans jamais être détectée par la Royal Navy, ce qui lui vaut le surnom « d’escadre invisible ». Le bilan des prises de cette campagne est honorable : le HMS Calcutta, vaisseau de 56 canons ramené à Rochefort le 24 décembre, et 43 navires marchands, dont 6 vendus lors de cette escale. 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Otan/Russie :

Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, a confirmé que la Russie prévoyait de mener des tirs de test de missiles entre le 1er le 3 novembre au large des côtes norvégiennes, zone où se déroule actuellement l’exercice de l’OTAN Trident Juncture. L’édition 2018, qui a débuté le 25 octobre dernier, se démarque par son ampleur, avec la mobilisation de près de 50 000 personnels de 31 pays et le déploiement du porte-avions américain USS Harry Truman (Opex360).

États-Unis/Japon/Canada :

L’exercice bisannuel américano-japonais Keen Sword a débuté jeudi 29 octobre au large du Japon. Près de 10 000 membres de la Flotte du Pacifique prendront part aux différentes manœuvres aux côtés des marines japonaise et, pour la première fois, canadienne. Des exercices amphibies, de lutte anti-sous-marine et de défense anti-missile balistique sont notamment prévus durant ces dix jours (TheDiplomat).

Pour aller plus loin :

Le changement climatique, et de là la fonte des glaces en Arctique, a des conséquences environnementales mais surtout géopolitiques, comme l’illustrent les revendications territoriales dues à l’émergence de nouvelles routes maritimes et à de potentielles sources d’énergies fossiles. L’European Council on Foreign Relations analyse la forte avance prise par la Russie sur les autres pays riverains de l’Arctique, à savoir les États-Unis, le Canada, la Norvège, le Danemark, la Suède, la Finlande et l’Islande. Pour Moscou, l’enjeu est stratégique tant au niveau économique que militaire, en témoignent la création de brigades arctiques et la réouverture d’aéroports datant de la Guerre froide.

INDUSTRIE DE DÉFENSE

L’Inde et la Russie ont signé un premier contrat de vente de deux frégates de classe Amiral Grigorovich (projet 11356), faisant suite à un accord conclu en 2016. Ces bâtiments seront réalisés par le chantier naval russe Yantar de Kaliningrad, alors qu’un second contrat devrait octroyer au chantier indien Goa la construction en transfert de technologie de deux unités supplémentaires. Les deux frégates furtives devraient être livrées à la marine indienne en 2022 et seraient dotées de missiles de croisière supersoniques BrahMos (TheDiplomat).

Un nouvel essai mené par l’US Navy a permis d’établir pour la première fois une liaison de données tactiques entre le porte-hélicoptères d’assaut USS WASP et un avion de combat F35, via le Ship Self Defense System (liaison 16) développé par Raytheon. Les tests menés pour améliorer l’actuel système numérique de défense aérienne intégré (Digital Air Control) visent à doter la marine américaine de meilleures capacités d’interopérabilité pour l’échange instantané de données tactiques en matière de défense antiaérienne pour les groupes aéronavals et amphibies (NavalToday).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

La cinquième édition de la conférence internationale « Our Ocean » s’est tenue à Bali les 29 et 30 octobre derniers. À cette occasion, la Commission européenne a annoncé l’allocation de 300 millions d’euros supplémentaires afin de soutenir les 23 engagements pris par l’Union européenne pour une meilleure gouvernance des océans. Les mesures annoncées concernent entre autres la lutte contre la pollution plastique, la durabilité de l’économie bleue ainsi que la sûreté maritime, notamment via un soutien financier au programme de surveillance de la Terre par satellite européenCopernicus (CommissionEuropéenne).

123 skippers prendront le départ, dimanche 4 novembre, de la onzième édition de la Route du Rhum qui les conduira de Saint-Malo vers la Guadeloupe. Il s’agit d’une participation record pour cette course transatlantique qui célèbre cette année son quarantième anniversaire (LesEchos).

Si vous souhaitez vous désabonner de tout ou partie des éditions du CESM, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr