LES @MERS DU CESM

10 septembre 1813: bataille du lac Érié.

En 1813, la guerre fait rage en Amérique du Nord entre les États-Unis et le Royaume-Uni, les premiers ayant lancé une invasion du Canada anglophone, alors sous contrôle britannique. La région des Grands Lacs, à la fois voie de communication et frontière, est devenue un théâtre d’opération important. En septembre 1813, les navires de la Royal Navy déployés sur le Lac Érié, dont l’approvisionnement est coupé par un blocus américain, décident d’affronter la flotte du capitaine de vaisseau Oliver Hazard Perry. Les deux forces – qui alignent une variété de navires : trois-mâts carrés, bricks, goélettes et sloops –forment une ligne dont le centre est composé des bâtiments les plus lourds. Le combat commence en fin de matinée et s’achève en milieu d’après-midi avec la défaite totale de la flotte britannique du capitaine Robert Barclay. Cette victoire décisive assure aux Américains le contrôle du lac, leur permettant de lancer une nouvelle invasion du Haut-Canada et contraignant les Britanniques à lever le siège de Détroit. La guerre se solde par un statu quo ante bellum. La fin des hostilités, en 1815, entraînera une démilitarisation des Grands Lacs d’Amérique du Nord.

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE

Inde/Australie/Singapour :

Le ministère de la Défense australien a annoncé que le Territoire du Nord (territoire australien) hébergerait du 5 au 13 septembre l’exercice maritime indo-australien AUSINDEX 21. Biennal, AUSINDEX accueille cette année la frégate australienne HMAS Warramunga et les bâtiments indiens INS Shivalik et INS Kadmatt, ainsi qu’un sous-marin australien et des aéronefs appartenant aux deux nations (NavyRecognition). Le 4 septembre s’est achevé l’exercice maritime bilatéral indo-singapourien SIMBEX, commencé deux jours plus tôt. Les bâtiments des deux marines ont mené à cette occasion des exercices de tir réel et de guerre anti-sous-marine, anti-aérienne et de surface (NavalNews).

États-Unis/Pakistan/Allemagne :

Les 6 et 7 septembre, la frégate pakistanaise PBS Alamgir, la frégate allemande FGS Bayern et le croiseur lance-missile américain USS Shiloh ont participé à un PASSEX en mer d’Arabie. Les bâtiments des trois marines ont opéré en étroite proximité pour promouvoir leur interopérabilité et partager et améliorer leurs connaissances du domaine maritime. Le contre-amiral pakistanais Jawad Ahmed a notamment insisté sur le rôle de tels exercices pour renforcer les relations existantes entre les différentes marines (DailyPakistan).

Brésil/ États-Unis :

Les marines américaine et brésilienne ont mené les 22 et 23 août dernier un exercice en commun dans le golfe de Guinée, destiné à apporter un soutien aux pays de la région dans la lutte contre la piraterie et les trafics illicites. La frégate brésilienne Independência a ainsi effectué le premier exercice de cette nouvelle initiative brésilienne dans la région, nommée GUINEX-I, aux côtés de l’USS Hershel «Woody» Williams (DialogoAmericas).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Navantia a entamé les essais en mer de la corvette Al-Jubail – destinée à la marine saoudienne – en baie de Cadix. L’Al-Jubail est la première des cinq corvettes de type Avante 2200 commandées en 2018 par l’Arabie Saoudite à la compagnie d’État espagnole. Le bâtiment doit-être livré au royaume d’ici cinq mois (NavalTechnology).

 

La marine sud-coréenne a tiré avec succès son premier missile balistique à partir de son sous-marin lance-missiles, le Dosan Ahn Changho. Le sous-marin de plus de 3 000 tonnes a été livré le 13 août dernier et devrait entrer au service actif en 2022. Le missile lancé est une variante mer-sol du Hyunmoo-2B, un missile sol-sol d’une portée de 500 km (NavalToday).

La construction de la première corvette de classe Ada destinée à l’Ukraine a débuté en avril dans le chantier naval turc RMK Marine. Une cérémonie d’inauguration s’y est tenue le 7 septembre en présence du chef d’état-major de la marine ukrainienne. Selon l’accord passé entre Ankara et Kiev, quatre unités sont attendues, la première devant entrer au service actif en 2024. Les trois unités suivantes seront construites sur le sol ukrainien (NavalNews).

Le nouveau navire de recherche antarctique australien ASRV Nuyina, a quitté les Pays-Bas pour Hobart, en Tasmanie, où il sera admis au service actif. Construit par Damen Shipyards Group, l’ASRV Nuyina est conçu pour accueillir 32 membres d’équipage et 116 chercheurs pour des missions pouvant durer jusqu’à 90 jours. Mesurant près de 160 mètres de long pour un déplacement de 24 000 tonnes, le navire sera notamment chargé du réapprovisionnement des stations antarctiques ainsi que de missions de patrouille et de recherche (TheMaritimeExecutive).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Alors qu’un consortium de 22 entreprises japonaises travaille sur la construction de navires autonomes de transport de marchandises, l’entreprise Japan Radio Co a annoncé la création d’un centre d’opérations destiné à la mise en œuvre et au soutien de la flotte. Deux opérateurs surveilleront ainsi les navires depuis la terre et pourront agir en cas d’urgence (MerEtMarine).

Le plus grand parc éolien offshore scandinave, regroupant 72 éoliennes Siemens, a été inauguré par le prince du Danemark le 6 septembre dernier. Sa construction avait débuté en 2019 et s’est terminée en juin dernier. Le parc devrait permettre d’atteindre une production totale de 604 MW, soit 16% de la production nationale d’électricité (MerEtMarine).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des amers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur LinkedinFacebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s