Entraînement commun entre la compagnie des marins-pompiers de Cherbourg et le SDIS 50

Début juillet, la base navale de Cherbourg a réalisé un exercice incendie (SECUREX) majeur en simulant un départ de feu à bord d’un sous-marin nucléaire d’attaque en arrêt technique majeur (ATM) dans le bassin dit du « Homet ».
Outre la recherche d’aguerrissement des marins-pompiers de la compagnie de Cherbourg et de l’organisation de crise à la lutte contre un sinistre dans un environnement complexe, le principal objectif de cet exercice était d’éprouver en condition réelle l’intégration en appui d’une colonne de sapeurs-pompiers du service départemental d’incendie et de secours de la Manche (SDIS50).

Ce concours, apporté par la collectivité territoriale, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du protocole relatif aux concours mutuels des moyens de secours, relevant respectivement du commandant de l’arrondissement maritime de la Manche et de la mer du Nord et du préfet du département de la Manche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s