LES @MERS DU CESM

2 juillet 1816 : Naufrage de la Méduse.

Le 17 juin 1816, une flotte de quatre voiliers fait route vers le Sénégal, le roi Louis XVIII ayant chargé le capitaine de frégate de Chaumareys, commandant de laMéduse, d’acheminer les fonctionnaires et le nouveau gouverneur à bon port. La frégate étant plus rapide que les bâtiments qui l’accompagnent, elle se retrouve rapidement esseulée. Le commandant de Chaumareys se trompe dans ses estimations et le navire s’échoue le 2 juillet sur un banc de sable, au large des côtes mauritaniennes. Les officiers craignant le naufrage, l’abandon de la Méduse est décidé. Pour accueillir l’ensemble des passagers, l’équipage construit un radeau avec les pièces du navire, qui devra être remorqué à terre par des chaloupes. Cependant, les amarres rompent et le radeau se retrouve perdu en mer. Les naufragés seront finalement retrouvés par le brick l’Argus, après 15 jours de dérive. Les récits autour du radeau provoquent une grande émotion en France. En 1817, une cour martiale radie le capitaine de frégate de Chaumareys de la Marine. Face à un tel évènement, c’est toute la Restauration qui est mise en procès.

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE

OTAN/Russie :

Les États-Unis ainsi que six pays de l’alliance atlantique ont débuté le 28 juin l’exercice annuel de guerre anti-sous-marine Dynamic Mangoose, qui a eu lieu cette année au large de la Norvège, dans le Grand Nord. Dans ce cadre, deux sous-marins, six bâtiments de surface et huit avions de patrouille maritime ont été engagés (HighNorthNews). Le 29 juin, trois navires de la flotte du Nord russe à savoir, le croiseur lance-missiles Marshal Ustinov, le destroyer anti-sous-marins Vice-amiral Kulakov et le nouveau navire de débarquement Pyotr Morgunov ont quitté Severomorsk et débuté des manœuvres qui se dérouleront en mer de Barents, autour de la Scandinavie et en mer Baltique (TheBarentsObserver).

Iran :

La marine iranienne a lancé un exercice en mer Caspienne mercredi. Baptisé « Sustainable Security 1400 » ces manœuvres vont notamment mobiliser des corvettes, des aéronefs, des hélicoptères, ainsi que des drones et des commandos. Les forces navales seront assistées de l’armée de l’Air pour assurer la couverture aérienne de l’exercice. Il s’agit selon Téhéran de manœuvres visant à renforcer les capacités iraniennes de protection des routes maritimes et des frontières du nord (EurasiaReview).

Corée du Sud/Inde :

Le lundi 28 juin, les marines indienne et sud-coréenne ont effectué un exercice en mer de Chine orientale. Y ont participé la frégate sud-coréenne ROKS Gyeongnam, de classe Daegu, ainsi que la corvette indienne INS Kiltan. Selon les responsables, ces manœuvres visaient à améliorer la coopération entre les deux marines dans un contexte d’affirmation de la Chine en Extrême-Orient (ANI).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Selon des informations rendues publiques le 28 juin, la marine britannique a prolongé d’un an le contrat passé avec Airbus pour la mise à disposition par la compagnie de données de surveillance maritime par satellite. Airbus est en effet chargé par la Royal Navy de la surveillance de zones maritimes sensibles du Royaume-Uni. Les informations collectées étaient transmises au Joint Maritime Security Centre, qui les utilise pour garantir la sécurité des eaux britanniques (NavyRecognition).

Le 25 juin, les États-Unis et l’Indonésie ont posé la première pierre d’un nouveau centre de formation maritime sur l’île de Batam, dans l’archipel des Riau. La future base doit aider les deux pays à « renforcer la sécurité dans la région », selon l’ambassadeur américain en Indonésie. L’archipel des Riau est situé à proximité de Singapour et de l’entrée du détroit de Malacca, région cruciale pour le commerce maritime mondial mais aussi touchée par la piraterie (TheDiplomat).

Lors de l’exercice Missilex 2021, un hélicoptère AH-15B (H225M) de la marine brésilienne a effectué avec succès son premier tir de missile AM-39 Exocet sur une cible navale et dans des conditions réelles. Cet exercice a également été l’occasion pour un hélicoptère SH-16 Seahawk de tirer un missile Penguin(Air&Cosmos).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Les 29 et 30 juin, le Conseil de l’Arctique, sous la présidence de la Russie (2021-2023), s’est réuni virtuellement à Moscou pour sa première réunion exécutive. Le thème général de l’actuelle présidence est la « gouvernance responsable pour un Arctique durable ». Au cours de cette réunion, les délégués ont discuté des plans d’action décrits dans la Déclaration de Reykjavik ainsi que des travaux initiaux nécessaires pour la mise en œuvre du nouveau plan stratégique (PortNews).

Selon AlphalinerCMA CGM a repris la troisième place du classement mondial des armateurs en matières de capacités EVP. L’entreprise phocéenne a ravi cette place à son concurrent, le Chinois COSCO. Cette évolution est due à la livraison de neufs porte-conteneurs de 23 000 EVP, pour un total de 200 000 EVP. Les premières places du classement restent occupées par Maersk et MSC (LeMarin).

Lors d’une cérémonie, l’entreprise chinoise China Merchants Shekou a baptisé son premier navire de croisière de luxe, le Zhao Shang Yidun, qui se traduit par China Merchants Eden. Cette cérémonie marquait le changement de nom officiel du navire qui avait été construit en 2017 par Fincantieri sous le nom deViking Sun. L’Eden sera uniquement dédié au marché chinois et marque l’entrée de China Merchants dans l’industrie des croisières (TheMaritimeExecutive).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des amers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur LinkedinFacebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s