MANNORD 21 – Exercice défense-sécurité au sein de l’arrondissement maritime de la Manche et de la mer du Nord

Du jeudi 27 au vendredi 28 mai 2021, le commandement d’arrondissement de la Manche et de la mer du Nord (COMNORD) a organisé un exercice de défense-sécurité sur le site des écoles militaires de Querqueville en lien avec l’état-major des armées, l’état-major de la Marine et la préfecture de la Manche. Était également organisé simultanément par le COMNORD un exercice interministériel sur le site de Naval Group et de l’établissement DGA co-localisé avec la base navale de Cherbourg. Dans le cadre d’un scénario d’attaque terroriste réaliste avec une tuerie de masse au sein du site des écoles militaires de Querqueville, le centre de coordination protection sécurité (CCPS) a été activé au sein de COMNORD, sous l’autorité du commandant de l’arrondissement maritime (CAM) de la Manche et de la mer du Nord, le vice-amiral d’escadre Philippe Dutrieux. Dans le cadre du scénario, un peu avant 22h00 le jeudi 27 mai 2021, le centre opérationnel de la Marine de COMNORD est alerté d’une intrusion hostile en cours sur le site des écoles militaires de Querqueville. Dans un environnement régional sécuritaire fictivement fortement dégradé et des indices concordants faisant craindre une attaque terroriste imminente contre un des sites du ministère des Armées au sein de la garnison cherbourgeoise, le CAM a ordonné le 27 mai à 14h00 l’activation du CCPS, un PC interministériel de gestion de crise locale. 30 militaires étaient présents dans le bâtiment visé par l’intrusion armée. Le bilan humain final fait état de 7 personnes décédées dont les 2 assaillants, 3 blessés urgents évacués par hélicoptère vers les hôpitaux de Rennes et Caen et 2 blessés à la jambe évacués vers le centre hospitalier de Cherbourg par les marins-pompiers. Enfin, une enquête fictive a été ouverte par le parquet anti-terroriste. En parallèle, une attaque à la voiture bélier était organisée sur le site de Naval Group à Cherbourg avec comme objectif un sous- marin stationné à Cachin (DGA). Cet exercice avait pour objectif d’entraîner les unités d’intervention militaires telles que la compagnie des fusiliers marins Le Goffic, le groupe des plongeurs démineurs de la Manche, la gendarmerie maritime, la compagnie des marins-pompiers de Cherbourg, la brigade de protection du site des écoles militaires de Querqueville ou encore la brigade de protection de la base navale, ainsi que les cellules de crise, afin de pouvoir intervenir rapidement en cas d’intrusion sur un site/zone qui relève du ministère des Armées. Un autre enjeu était également de mettre en œuvre la coordination avec les forces de sécurité intérieure comme la police nationale, présente sur le terrain ainsi qu’au sein du CCPS. MANNORD a répondu aux objectifs de contrôle des dispositifs de protection-sécurité et de validation de la coordination des différents acteurs défense et hors défense.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s