Retour sur 10 jours d’opérations avec le BBPD Vulcain et un détachement du GPD Manche

Le lundi 10 mai 2021, le Vulcain, bâtiment-base des plongeurs démineurs (BBPD) du GPD Manche, a appareillé de la base navale de Cherbourg pour un déploiement de plusieurs semaines en Manche et mer du Nord. Au programme notamment : des travaux sous-marins, de l’expertise d’épave ainsi que du contreminage sous-marin. Le mardi 11 et le mercredi 12 mai 2021, le BBPD Vulcain a accueilli à son bord deux personnes du département des recherches archéologiques subaquatiques et sous- marines (DRASSM) pour effectuer des expérimentations sur le Her Majesty’s Ship (HMS) Daffodil sous la supervision technique de la société A-Corros afin de ralentir la corrosion de l’épave. Les plongeurs démineurs du GPD Manche ont mis en place quatre trains d’anodes sacrificielles en aluminium pour limiter la corrosion (24 anodes de 30 kg). Cette mission de protection cathodique de l’épave du HMS Daffodil était une première en France. Du samedi 15 au mercredi 19 mai 2021, le détachement du GPD Manche déployé à bord du BBPD Vulcain est intervenu pour une opération de contreminage. Les plongeurs démineurs ont ainsi déplacé puis contreminé 6 grenades anti-sous-marines détectées quelques mois plus tôt sur l’épave du destroyer allemand Bruno Heinemann coulé en 1942 au large de Dunkerque par deux mines anglaises. Au total, ce sont 432 kg d’équivalent TNT qui ont ainsi été neutralisés. Enfin, le 20 mai 2021, le BBPD Vulcain a effectué une relâche opérationnelle au port du Havre avant de reprendre la mer pour participer à l’exercice OTAN « BALTOPS », en mer Baltique. Tout au long de leur déploiement, les marins engagés à bord du BBPD Vulcain ont également participé à des exercices (homme à la mer, SECUREX, avarie de barre …) pour maintenir pleinement et en permanence leurs capacités opérationnelles.

En Manche et mer du Nord en 2020, l’action conjointe du groupe de plongeurs démineurs de la Manche et des chasseurs de mines de la Marine nationale a permis de détruire 489 engins historiques (en mer et sur l’estran), ce qui représente 33 947 kg d’équivalent TNT.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s