FAA – La Combattante stoppe un trafic illicite entre la Martinique et Sainte-Lucie

Dans la nuit du 12 au 13 mai 2021, lors d’une opération interministérielle de contrôle des approches maritimes dans le canal de Sainte-Lucie, le patrouilleur Antilles-Guyane La Combattante des Forces armées aux Antilles (FAA) a arraisonné une yole qui venait de livrer des marchandises illicites à des individus, aussitôt interpellés par les services douaniers pré-positionnés à terre.

La Combattante, appuyé par l’aéronef Beechcraft du service des garde-côtes des douanes, a pu arraisonner l’embarcation et ses deux occupants. Cette opération a été réalisée à un mille des côtes françaises dans le sud de la Martinique après que celle-ci a réalisé un arrêt à terre. Dans le même temps, la brigade de surveillance terrestre des douanes, appuyée de la Direction des opérations douanières, a interpellé trois individus à proximité du lieu de débarquement. Ces derniers étaient en possession d’armes, avec un pistolet GLOCK et deux chargeurs longs garnis de 15 cartouches, d’une somme d’argent importante représentant 30.000 euros et de produits stupéfiants, soit 1, 4 kg d’herbe de cannabis. La yole et les narcotrafiquants présumés ont été remis dans la journée du 13 mai à l’Office antistupéfiants (OFAST), saisi par le procureur de la République de Fort-de-France. À l’issue de leur garde à vue, cinq personnes ont ainsi été présentées au juge des libertés et de la détention, puis au tribunal correctionnel de Fort-de-France, qui a ordonné leur placement en détention provisoire jusqu’à leur audience de jugement, fixée au 21 juin 2021.

Cette nouvelle opération illustre l’importance de la coordination des services de l’État, dans le cadre de l’action de l’État en mer aux Antilles, pour lutter contre les trafics de stupéfiants et d’armes aux approches de nos côtes.

Les 1 000 militaires des FAA garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Ils constituent un dispositif interarmées de premier plan sur le théâtre Caraïbe, en coordination avec les forces armées en Guyane. Aux Antilles, les forces armées assurent des missions de souveraineté et de coopération régionale, et conduisent trois missions spécifiques : l’action de l’État en mer, sous l’autorité du délégué du Gouvernement pour l’action de l’État en mer afin de combattre efficacement le narcotrafic en mer et de coordonner la mise en œuvre des plans d’urgence en mer ; le secours aux populations en cas de catastrophes naturelles ou de situations humanitaires graves dans la zone ; la participation à une opération militaire dans un environnement national ou multinational comme à une évacuation de ressortissants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s