LES @MERS DU CESM

25 mai 1720 : Le Grand Saint Antoine arrive à Marseille.           
Le 22 juillet 1719, la flûte 
Grand Saint Antoine part de Marseille pour la Syrie, alors touchée par une épidémie de peste, pour en rapporter des étoffes précieuses. Sur le chemin du retour, plusieurs passagers et matelots, ainsi que le chirurgien de bord, succombent à la bactérie Yersinia pestis. Les médecins des villes où le navire fait escale ne jugent cependant pas utile de l’arrêter. Une fois arrivé à Marseille, les propriétaires du bateau font pression sur les responsables de la ville pour lui éviter la « grande quarantaine », d’une durée de quarante jours. La peste est alors considérée comme une chose du passé et n’inquiète pas les autorités locales. Le Grand Saint Antoine mouille à l’île de Pomègues jusqu’au 4 juin. Le 28 juillet, l’ordre est finalement donné de le brûler avec sa cargaison – ce qui est fait fin septembre – mais il est déjà trop tard. Les passagers et les marchandises du Grand Saint Antoine ont propagé la maladie dans le port de Marseille, qui subit une épidémie effroyable jusqu’en août 1722. Cette dernière fera 100 000 morts dans l’ensemble de la Provence, avant son éradication.

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE

Russie :

Le croiseur à propulsion nucléaire russe Pierre le Grand a mené une série d’exercices en mer de Barents. Il était accompagné de plus d’une dizaine de navires, hélicoptères et avions de lutte anti-sous-marine, ainsi que d’un groupe spécial de la flottille de la péninsule de Kola, afin d’effectuer des manœuvres de lutte anti-sous-marine. Ces forces ont également accompli un exercice MINEX et repoussé un acte de sabotage fictif (TASS).

Turquie :

La Turquie a publié un nouveau NAVTEX informant du déroulé d’un exercice naval à tir réel, prévu le 25 mai. Cet exercice doit se dérouler à 11,5 milles nautiques de l’île grecque de Rhodes. Le 19 et le 20 mai, la présence de bateaux de pêche turcs dans les eaux territoriales grecques au sud de la Crète avait déjà alarmé les autorités grecques. D’après elles, des navires de pêche turcs n’avaient jamais été vus autant à l’ouest de leurs côtes (GreekCityTimes).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

La marine allemande a mis en service sa troisième frégate F125 de classe Baden-Württemberg, le Sachsen-Anhalt. Le projet des frégates F125 a été lancé en 2007 avec un contrat de 3 milliards de dollars pour la construction de quatre navires. Avec un équipage maximal de 190 marins, ces bâtiments sont notamment conçus pour des opérations d’appui-feu tactique de la mer vers la terre, de contrôle des menaces asymétriques en mer et de soutien aux actions spéciales (NavalNews).

À la suite d’un accord signé entre Thales et Lockheed Martin, 55 sonars Airborne Low Frequency Sonar (ALFS) seront livrés à l’US Navy pour équiper les hélicoptères MH-60R. Ces hélicoptères sont destinés à la fois à l’US Navy et à l’exportation, vers l’Inde, la Grèce et le Danemark. Depuis le début des années 2000, Thales a livré à la marine américaine environ 300 sonars AFLS destinés à la lutte anti sous-marine (Air&Cosmos).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Les autorités suisses et nigérianes ont conclu un accord prévoyant la libération du pétrolier San Pedro Pio par Abuja. Cette décision devrait mettre fin à la procédure lancée par Berne devant le Tribunal international du droit de la mer, qui avait déjà ordonné la libération du navire en 2019, soit un an après sa saisi par Abuja. Le Nigéria avait accusé le navire de trafic de contrebande et de violation de ses eaux territoriales (LeMarin).

Une centaine d’entreprises liées au secteur du transport maritime international appellent à la création d’une coalition interétatique afin de renforcer la lutte contre la piraterie dans le golfe de Guinée. Lancée par l’association de transporteurs maritimes Bimco, cette déclaration a notamment été signée par MaerskCosco ou encore Hapag-Lloyd. L’an dernier, 95 % des enlèvements de marins au niveau mondial ont eu lieu dans cette zone (LeMonde).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur LinkedinFacebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s