Mission MARIANNE – Un exemple de coopération entre forces de surface et forces sous-marines .

C’est un sombre rocher qui perce dans le lointain sur une mer griffée par le mistral : le cap Sicié est en vue, synonyme, pour les marins qui l’aperçoivent, de retour au port-base. Éloignés de leurs familles depuis 5 mois, les marins de l’équipage B du bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) Seine ont conscience d’avoir participé à une mission extraordinaire en accompagnant le sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Emeraude dans l’océan Pacifique, dans l’océan Indien et en Méditerranée.

Déployée au sein de la mission MARIANNE en Indopacifique, la Seine, sans être indispensable à la réalisation du déploiement du SNA, en a été un formidable facilitateur. Véritable bâtiment support, disposant d’une large palette de moyens allant de l’aire de manœuvre à la grue en passant par d’importantes capacités logistiques, il a contribué à l’élongation et à l’endurance du SNA à la mer. Disposant à bord d’un stock de pièces détachées et de vivres opérationnels, il a confirmé ses capacités de bâtiment de soutien, capable de mettre en œuvre des moyens variés, en toute autonomie, loin de son port-base.

Parmi ces moyens, la possibilité de filer et de récupérer l’antenne linéaire remorquée du SNA a permis la réalisation en toute sécurité de ces manœuvres délicates lors des escales. Enfin, sa présence a vu sa pertinence accrue par la dégradation de la situation sanitaire en Asie du sud-est pendant le déploiement, à mesure que les escales se sont révélées incertaines, nécessitant de réaliser des ravitaillements logistiques à la mer. Mais la Seine n’est pas le seul bâtiment de surface à avoir participé à la mission MARIANNE. Parti de la base navale de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, le 6 janvier 2021 pour une mission de deux mois en Asie du sud-est, le Vendémiaire a intégré le groupe MARIANNE pour accompagner l’Emeraude au cours de son transit en surface pour sortir de la mer de Chine par le détroit de la Sonde, entre les îles indonésiennes de Java et Sumatra. Lorsque le Vendémiaire a pénétré en mer de Chine méridionale, une frégate chinoise est venue le marquer à bonne distance mais de façon continue jusqu’aux voies archipélagiques indonésiennes. Ainsi, la présence du Vendémiaire en soutien du groupe était indispensable et a permis de consolider et sécuriser la réalisation du volet transit en surface de l’Emeraude. Cette mission d’escorte, inhabituelle, démontre les capacités des forces de surface de la Marine à se déployer partout dans le monde, pour mener un large spectre de missions. En plus des activités de soutien à l’Emeraude, la Seine a aussi contribué à affermir les relations de la France avec les nations partenaires de la zone, notamment en réalisant un exercice avec l’US Navy, et a participé à d’autres opérations de son niveau au profit du contrôleur opérationnel, comme l’IRTC en océan Indien. Au moment du passage du détroit de la Sonde, le Vendémiaire, avec l’Emeraude, a de son côté mené un PASSEX avec la marine indonésienne confirmant les bonnes relations entre les deux pays.

Pour tous ces marins, le déploiement MARIANNE symbolise avant tout une aventure humaine marquée par la solidarité entre les marins des forces de surface et les sous-mariniers. Parfaitement organisés et mobilisés, les équipages de chaque unité ont démontré la capacité d’une Marine hauturière à unir ses forces pour mener les missions qui lui sont confiées. Cette capacité à travailler ensemble, à se déployer loin et longtemps, en toute autonomie, est le fruit de l’expérience, de la formation et de l’entrainement intenses de tous les marins.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s