Mise en place d’un drone d’inspection de cellule sur les Rafale Marine

Dans le cadre du volet « Soutien » du futur standard F4 Rafale, la Marine travaille avec la Direction générale de l’armement (DGA), Dassault Aviation et la société DONECLE à une solution innovante d’inspection par drone de la cellule des Rafale Marine.
Cette solution prometteuse d’inspection autonome de la cellule par un mini-drone vise à repérer, classifier et enregistrer automatiquement les défauts de la cellule tels que les érosions, les défauts de peinture ou encore les points de corrosion. À Landivisiau, des campagnes de vols sont donc organisées afin de vérifier la bonne évolution du drone en mode automatique autour de l’avion, et surtout afin d’emmagasiner un volume de données suffisant pour entraîner l’algorithme de reconnaissance des dommages. Les gains attendus sont un meilleur suivi dans le temps des défauts cellule, pour une intervention au bon endroit au bon moment, permettant une diminution de la charge de travail d’inspection humaine et ainsi une diminution des risques de chute. Si, pour l’instant les essais se déroulent exclusivement à terre, une évaluation de cette solution dans l’environnement bien particulier du hangar du porte-avions Charles de Gaulle est envisagée et sera particulièrement riche d’enseignements. Ces travaux sont également menés sur les Rafale de l’armée de l’Air et de l’Espace notamment sur la base aérienne 118 de Mont de Marsan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s