FAPf – L’engagement du Bougainville au sein de la mission TURBO 2021

Du 12 mars au 16 avril, le Bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer (BSAOM) Bougainville a été engagé dans le cadre de la mission TURBO 2021. Il s’agissait d’assister une mission de surveillance pilotée par le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Dans le cadre de cette mission, le bâtiment de la Marine nationale a fourni la totalité du soutien logistique.

La mission TURBO, organisée annuellement, a pour objectif l’étude et la surveillance mécanique, radiologique et biologique des atolls de Moruroa et Fangataufa. Cette mission permet l’établissement d’un bilan annuel de suivi de l’environnement autour et dans les deux atolls de l’ancien Centre d’essais du Pacifique (CEP). Chaque année et pendant un mois, le Bougainville transporte et soutient les scientifiques ainsi que leurs matériels, afin de réaliser des prélèvements de crevettes, de planctons et d’eau profonde à plus de cinq cents mètres de fond. Ces tâches, inhabituelles pour un bâtiment de la Marine nationale, ont mobilisé les savoir-faire des équipages A et B du BSAOM. Les deux équipages ont pu bénéficier d’un outil unique : le Bougainville et son fameux portique. Les plongeurs de la Base navale de Papeete ont également été présents lors de cette opération. Une équipe chargée de prélèvements biologiques a profité de cette occasion pour étudier la faune et la flore de la zone : des thons, des poissons-chirurgiens, des coquillages, que des albumens et d’eau de noix de coco ont été récupérés afin d’être analysés par l’équipe du CEA dans ses laboratoires métropolitains.

Pour compléter le travail, un détachement de réservistes du Régiment d’infanterie de marine du pacifique – Polynésie (RIMAP-P) a également été transporté jusqu’à Fangataufa. Ces derniers ont effectué des travaux d’entretien sur l’atoll. Un bûcheronnage régulier est nécessaire pour la préservation et le fonctionnement nominal de certaines installations scientifiques.

Le contre-amiral Rey, commandant de la zone Asie-Pacifique (ALPACI) et commandant des Forces armées en Polynésie française (COMSUP FAPF), s’est rendu sur place pour rencontrer l’ensemble des équipes concernées par cette mission.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s