LES @MERS DU CESM

7 avril 1945: Opération Ten-Gō.          
Au début de l’année 1945, le Japon impérial doit se préparer à l’invasion américaine de l’île d’Okinawa, qui débute le 1er avril. Pour défendre cette dernière, la marine impériale met au point une mission-suicide à laquelle le
Yamato – qui était, avec son sister-ship le Musashi, les cuirassés les plus lourds et les plus puissamment armés jamais construits – et neufs autres bâtiments doivent participer. La flotte japonaise doit ainsi rejoindre Okinawa, s’échouer sur son rivage et y faire office de batterie côtière jusqu’à sa destruction. La flotte quitte le port de Kure le 29 mars, dépourvue de couverture aérienne. Après avoir repéré l’escadre japonaise au sud de l’île de Kyushu, la flotte Alliée de soutien à l’invasion terrestre catapulte 386 avions depuis 8 porte-avions pour l’intercepter, le matin du 7 avril. Six cuirassés, des destroyers et des croiseurs se tiennent également prêt en cas d’échec de l’attaque aérienne. Les navires japonais sont assaillis pendant plusieurs heures. Le Yamato est touché par au moins 8 torpilles et jusqu’à 15 bombes. A 14h20, il chavire avant d’exploser. En tout, 3 700 marins japonais trouvent la mort, tandis que les Alliés perdent 12 hommes. Dernière grande opération navale japonaise de la guerre, Ten-Gō témoigne de l’esprit de sacrifice absolu qui anime le pays à la fin de cette dernière.

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE

 

Turquie :

En raison d’une déclaration commune signée par 104 anciens membres de haut rang de la marine turque, la police a arrêté 10 amiraux en retraite. Le document soulignait l’importance pour la sécurité turque de la Convention de Montreux, qui vise à empêcher la militarisation de la mer Noire. Le porte-parole du gouvernement, Ibrahim Kalin, a toutefois annoncé que cette déclaration avait les caractéristiques d’un complot militaire visant à renverser le gouvernement (Reuters).

Chine/États-Unis :

Le porte-avions Liaoning a transité par le détroit de Miyako, au sud d’Okinawa (Japon) pour se rendre au large de Taïwan. D’après des renseignements fournis par les Forces japonaises d’autodéfense, le groupe aéronaval serait également composé d’une escorte de cinq bâtiments, parmi lesquels deux Type 052D et un Type 055 (TheDrive). Dans le même temps, les États-Unis ont également mobilisé un groupe aéronaval – constitué autour de l’USS Theodore Roosevelt – en mer de Chine méridionale, après que ce dernier ait passé le détroit de Malacca. Cette mobilisation fait notamment suite à la multiplication des tensions entre la Chine et les Philippines, autour du récif de Whitsun (SouthChinaMorningPost).

Grèce/Tunisie :

La Grèce et la Tunisie ont mené un exercice naval commun le 1er avril dernier. Cet exercice vise à développer la collaboration dans les domaines de la surveillance maritime et des opérations de recherche et de sauvetage. La marine hellénique a déployé sa frégate de classe Hydra Salamine (F-455), tandis que la marine tunisienne a déployé un navire d’attaque rapide de classe Albatros, le Hasdrubal (NavyRecognition).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Raytheon Missiles & Defense a livré le premier missile de croisière Tomahawk Block V de nouvelle génération à l’US Navy. Ce dernier dispose de capacités de navigation et de communication améliorées. Des améliorations supplémentaires telles qu’une capacité de frappe maritime et une ogive programmable pour une capacité d’attaque terrestre étendue sont en développement pour une future livraison. L’US Navy a ainsi recertifié et modernisé le missile, prolongeant de 15 ans sa durée de vie (NavalToday).

A la suite de la signature fin mars d’un accord de coopération en matière de défense entre le Japon et l’Indonésie, des informations supplémentaires ont été partagées à propos des matériels japonais potentiellement concernés par une exportation vers Jakarta. Ainsi, grâce à cet accord, ce sont 8 frégates furtives multi-missions de classe Mogami qui pourraient être acquises par la marine indonésienne. 4 d’entre elles seraient construites au Japon, tandis que les 4 autres le seraient en Indonésie (AsiaPacificDefenseJournal).

D’après l’observation d’images satellites, la Corée du Nord construirait un nouveau navire à effet de surface (SES). Les navires de ce type déjà en service dans la marine nord-coréenne sont généralement armés d’un canon de 76 mm et de quatre à huit missiles antinavires KN-09. Commencée sous Kim Jong-il, la modernisation de la flotte de surface nord-coréenne s’est ralentie sous Kim Jong-un, qui a privilégié les programmes de sous-marins et la dissuasion nucléaire (HISutton).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le blocage du canal de Suez est susceptible d’aggraver la congestion des ports et d’avoir un impact significatif sur le canal de Panama. En effet, avec son projet colossal d’agrandissement et de rénovation, le canal de Panama a d’ores et déjà lentement commencé à récupérer les parts de marché de son concurrent égyptien. La question reste de savoir si le Panama sera en mesure de capitaliser sur les événements récents et de conserver sa position actuelle (HellenicShippingNews).

À la fin du mois de mars 2021, l’épave de l’USS Johnston – localisée en 2019 à 6 500 m de profondeur au large des Philippines – a été approchée par une équipe d’exploration américaine. Il s’agit de la plongée sur épave la plus profonde à ce jour. Le bâtiment avait été coulé au cours de la bataille du golfe de Leyte, qui fut livrée pour la libération des Philippines par les États-Unis, face à l’occupation japonaise, le 25 octobre 1944 (AlJazeera).

Le 25 mars dernier, Daniel Deschodt, Président par intérim du Directoire de Dunkerque-Port, a remis officiellement les clés du nouveau Point de Contrôle Unique Frontière (PCUF). Le projet PCUF fait suite au souhait du Premier ministre de regrouper l’ensemble des services chargés des formalités et des contrôles des marchandises à Dunkerque, l’objectif étant de simplifier les contrôles pour améliorer la compétitivité logistique du port face à ses homologues belges et hollandais (HellenicShippingNews).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@def.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur LinkedIn, Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s