LES @MERS DU CESM

16 avril 1781: Bataille de Porto Praya.

En 1781, la Grande-Bretagne est en guerre contre la France et les Provinces-Unies dans le cadre de la guerre d’indépendance américaine. Le 13 mars, le chef d’escadre britannique George Johnstone largue les amarres en direction de la colonie hollandaise du cap de Bonne-Espérance avec 37 navires, dont 5 navires de ligne et 3 frégates. Une flotte française, sous le commandement du bailli de Suffren, prend la même direction afin de protéger ses alliés Hollandais et les possessions françaises de l’océan Indien. L’escadre française, comprenant notamment cinq navires de ligne et une corvette, découvre de manière inattendue l’escadre britannique au mouillage dans le port de Praia, au Cap-Vert. Voulant profiter de l’effet de surprise, Suffren engage le combat. La bataille inflige plus de dommages aux Français qu’aux Anglais, bien qu’aucun des deux camps ne perdit de navire. Suffren se retire finalement et procède à des réparations. Johnstone renonce à le poursuivre, sa flotte ayant elle-même souffert d’avaries. L’escadre française parvient à atteindre le cap de Bonne-Espérance le 21 juin, soit quinze jours avant les Britanniques, sauvant ainsi la colonie hollandaise.

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE

Liban :

Le ministre des Transports libanais a fait savoir qu’il avait signé un document élargissant la ZEE revendiquée par Beyrouth de 1 400 km2. Ce texte doit encore être validé par le Premier ministre par intérim, le Président de la République ainsi que le ministre de la Défense avant d’être soumis à l’Organisation des Nations unies. Cette déclaration s’inscrit dans un contexte particulier puisque les négociations concernant la dispute israélo-libanaise au sujet de leur frontière maritime commune semblent être au point mort (AlJazeera).

États-Unis/Turquie :

Selon des sources diplomatiques turques, les États-Unis auraient annulé le déploiement de deux navires de guerre en mer Noire. Alors que des troupes russes étaient regroupées à la frontière ukrainienne, les États-Unis auraient notifié aux autorités turques le passage de leurs navires. Cependant, d’après les responsables américains, ce déploiement n’aurait jamais été confirmé et la Turquie aurait mal compris la notification qui ne relevait que de la potentialité (Reuters).

Chine :

La China Central Television a diffusé sur Weibo les images d’un Wave Glider, un drone marin américain, péché à proximité de la ville de Yancheng. Construits par la société américaine Liquid Robotics, les Wave Glider peuvent servir à des fins scientifiques ou de renseignement. Identifié comme un « secret stealingdevice », son utilisation à des fins militaires n’a pas été prouvée. Ce n’est pas la première fois que la Chine trouve dans ses eaux des drones marins ou des capteurs sous-marins (CovertShores).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Une image satellite met en évidence le développement du porte-avions chinois Type-003 à Shanghaï, le plus grand de ce type à ce jour. Équipé d’un système CATOBAR, pour le catapultage et l’appontage d’aéronefs, celui-ci devrait mettre en œuvre des avions plus lourds que les précédents bâtiments chinois. L’image permet d’estimer sa longueur à environ 300 mètres, c’est-à-dire légèrement moins que les 317 mètres des porte-avions américains de classe Ford, mais plus que les porte-aéronefs chinois Liaoning et Shandong en service. Contrairement à la classe Ford, le Type-003 ne devrait pas être à propulsion nucléaire (NavalNews).

L’agence de presse russe TASS a annoncé que la livraison à la marine russe du croiseur de combat à propulsion nucléaire Admiral Nakhimov ne s’effectuera pas avant 2023, à cause de problèmes avec les fournisseurs. L’entreprise Sevmash, responsable de sa modernisation, n’a pas commenté l’information. En service depuis 1988, l’Admiral Nakhimov devrait être équipé des dernières armes mises en service dans la marine russe, comme les missiles Tsirkon et Onyx(NavalPost).

Le 13 avril, le constructeur naval taïwanais CSBC Corporation a lancé le transport de chalands de débarquement Yu Shan, premier d’une série de quatre bâtiments. D’une longueur de 153 mètres pour un déplacement de 10 000 tonnes, le Yu Shan soutiendra les opérations amphibies et de transport de la marine taïwanaise, ainsi que ses opérations d’aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe (Janes).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le 14 avril, le porte-conteneurs Ever Given, coincé en mars dans le canal de Suez, a été arrêté par les autorités égyptiennes pour non-paiement d’une réclamation d’environ 916 millions de dollars. Ce montant comprend notamment 300 millions de dollars à titre de prime de sauvetage et 300 millions pour perte de réputation. La réclamation concernant la réputation a toutefois été contestée par l’armateur japonais du navire, Shoei Kisen, ainsi que son assureur britannique UK P&I Club (HellenicShippingNews).

L’armateur français CMA CGM a proposé un plan estimé à 600 millions de dollars pour la rénovation du port de Beyrouth, fortement endommagé lors de l’explosion d’août 2020. L’entreprise marseillaise, qui a déjà largement participé au réaménagement d’urgence des infrastructures, a affirmé qu’elle pourrait mener à bien ce projet en seulement trois ans. Cette proposition fait face au projet concurrent d’un consortium allemand estimé à 7.2 milliards de dollars (MaritimeExecutive).

Le Japon a décidé de rejeter à la mer l’eau issue de l’accident de la centrale la de Fukushima. Planifiée sur plusieurs années, cette opération va entraîner de nombreux filtrages afin d’éliminer la plupart des substances radioactives présentes dans l’eau. Les pêcheurs et les agriculteurs de Fukushima se sont opposés à ce projet car ils craignent une dégradation de l’image de leurs produits. La Chine et la Corée du Sud ont quant à elles fait valoir leurs inquiétudes concernant ce rejet (Huffingtonpost).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@def.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur LinkedInFacebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s