LES @MERS DU CESM

2 avril 1982 : Lancement de l’opération Rosario.          
Dans la nuit du 1er au 2 avril 1982, l’Argentine lance l’opération
Rosario, action amphibie qui marque le début de la guerre des Malouines et vise à prendre le contrôle de ces îles britanniques. Le 2 avril à 4h30, 14 hommes du groupe de plongeurs tactiques de la marine argentine, partis la veille du sous-marin ARA Santa Fe en zodiacs, débarquent à l’est de Port Stanley, la capitale des îles. Ils prennent l’aéroport, le phare et font plusieurs prisonniers. Grâce aux balises qu’ils installent sur les plages, 20 véhicules blindés amphibies LVTP-7A1, transportés par l’ARA Cabo San Antonio, y débarquent de l’infanterie de marine. Pendant ce temps, à l’ouest de Port Stanley, le destroyer ARA Santísima Trinidad débarque 84 membres des forces spéciales argentines, chargés de prendre des baraquements de Royal Marines. Ces derniers tentent d’arrêter la colonne de blindés amphibies qui se met en route vers Port Stanley, sans succès. Les troupes argentines assiègent finalement la Government House et sécurisent la capitale. Suite à cette invasion, et malgré l’appel de l’ONU à trouver une solution pacifique, les Britanniques prendront la décision de reprendre les îles par la force.

 

 

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE

 

Égypte :

Dans un contexte de montée des tensions avec la Libye, notamment due à leur contentieux concernant la frontière maritime qu’ils ont en commun, l’Égypte se prépare à ouvrir une nouvelle base navale sur son versant méditerranéen, à proximité de la frontière libyenne. Cette nouvelle base devrait faire partie de la flotte égyptienne du Nord, en charge de protéger la côte méditerranéenne. Si la date d’inauguration n’a pas encore été précisée, le Premier ministre égyptien, Mustafa Madbouly, a remis au roi Abdallah II de Jordanie une invitation à y assister de la part du président égyptien (AlMonitor).

 

Inde/États-Unis :

L’Inde et les États-Unis ont lancé le 28 mars un exercice de type PASSEX, qui a duré deux jours. La marine indienne a déployé le navire Shivalik ainsi qu’un avion de patrouille maritime P-8I tandis que la marine américaine était représentée par le groupe aéronaval de l’USS Theodore Roosevelt. Dans la continuité de l’exercice Malabar, qui a eu lieu en novembre dernier, cet exercice devait renforcer la synergie et l’interopérabilité entre les deux marines (TheHindu).

 

Chine :

Après avoir été récemment commissionné par la marine chinoise, le destroyer Type 052D Suzhou a fait sa première apparition au cours d’un exercice dans une zone restée confidentielle. Ce bâtiment fait partie de la troisième génération de Type 052D. Il est notamment équipé d’un radar dédié à la lutte anti-furtivité et d’une plateforme hélicoptère étendue par rapport à ses prédécesseurs. Quatre bâtiments améliorés de cette classe ont été identifiés à ce jour (GlobalTimes).

 

Mozambique :

Après une attaque revendiquée le 29 mars par le groupe État islamique, Palma, un port du nord du Mozambique, est tombé aux mains d’un commando djihadiste. Le raid surprise aurait été lancé simultanément à l’accostage d’un navire chargé de nourriture, destiné à alimenter les commerces et les personnes vivant à Palma, déjà en proie à des violences djihadistes (LeMonde).

 

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

 

La marine allemande a réceptionné une troisième frégate de type F125. Baptisée Sachsen-Anhalt, elle a été livrée par Thyssenkrupp Marine System auBundesamt für Ausrüstung, Informationstechnik und Nutzung der Bundeswehr (équivalent allemand de la Direction générale de l’Armement.). Ce bâtiment est notamment équipé de d’un canon de 127mm, de missiles antinavires Harpoon et de missiles antiaériens RIM-116 RAM (Bundeswehr).

 

Le Japon et l’Indonésie ont signé le 30 mars un accord facilitant le commerce et la collaboration industrielle en matière de défense entre les deux pays. Cet accord vise à soutenir les exportations de défense japonaises vers le grand archipel d’Asie du Sud-Est, dans un contexte régional d’inquiétude croissante vis-à-vis de la Chine. Les matériels que Tokyo pourrait vendre à Jakarta ne sont pas encore connus. Il semblerait cependant que les frégates japonaises de type 30FFM puissent en faire partie (Janes).

 

L’US Navy a donné son feu vert pour la construction de nouveaux navires amphibies de débarquement : les Light Amphibious Warship (LAW). Ces derniers devront être « rustiques et faciles à produire » et sont destinés à être utilisés en cas de conflit avec la Chine dans le Pacifique. Pour ce faire, leur taille – entre 60 et 120 mètres de long – permettra d’accueillir 75 soldats, des blindés, un hélicoptère ainsi que des aéroglisseurs. Ils seront aussi équipés de mitrailleuses lourdes et de missiles. Pour un déplacement de 4 000 tonnes, ces navires auront une vitesse de croisière de 14 nœuds et une autonomie d’au moins 3 500 milles nautiques (Capital).

 

 

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

 

Alors que le porte-conteneurs Ever Given a finalement été libéré après s’être retrouvé coincé dans le canal de Suez, certaines entreprises en Europe s’inquiètent des retards provoqués par l’incident. Le China Global Television Network s’est à ce titre entretenu avec Steve Parks, directeur du Seaport Freight Services basé en Angleterre, qui a déclaré que ce n’est pas la première crise qui frappe l’industrie du fret au cours de cette année. Elle s’ajoute en effet aux problèmes de pénuries de conteneurs en Extrême-Orient, des taux de fret extrêmement élevés ainsi que de congestion des ports et des transports (HellenicShippingNews).

 

L’Autorité maritime du Panama a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l’échouement du porte-conteneurs Ever Given dans le canal de Suez, la semaine dernière. D’après un rapport préliminaire, l’Autorité a indiqué que le bâtiment aurait été victime d’une avarie mécanique ayant eu des conséquences sur sa manœuvrabilité. Dans le même temps, d’autres informations suggèrent que les vents violents et le manque de visibilité pourraient être en cause (OffshoreEnergy).

 

L’armateur Maersk a annoncé l’ouverture à partir de mai 2021 d’un nouveau service reliant les ports chinois et vietnamiens à la côte Est des États-Unis, en passant par le canal de Panama. Dix navires vont servir cette nouvelle ligne qui devrait relier Vung Tau (Vietnam), Yantian (Chine du Sud), le canal de Panama, Charleston, Savannah et Newark (HellenicShippingNews).

 

 

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@def.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur LinkedIn, Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s