LES @MERS DU CESM

19 février 1799 :

Mort de Jean-Charles, chevalier de Borda. Né en 1733 à Dax, Jean-Charles Borda était un scientifique et navigateur français. Il participe à la guerre de Sept ans puis à la guerre d’indépendance des États-Unis, avant d’être capturé par les Britanniques puis relâché. Recruté comme membre correspondant de l’Académie des sciences, il publie plusieurs mémoires sur l’hydraulique et la résistance des fluides, ainsi que sur le mouvement des projectiles. À bord de la frégate la Flore, Borda a pour mission d’essayer de nouveaux modèles de montres et de chronomètres de marine au nom de l’Académie. Il est aussi chargé de déterminer la position des îles Canaries avec exactitude. Ingénieur, il conçoit des améliorations pour des systèmes de pompage et invente le « pendule de Borda ». Son nom fut donné aux bâtiments-écoles qui accueillirent tour à tour l’École navale, de 1840 à 1913. Ils donnèrent eux-mêmes leur surnom aux élèves de l’école: les Bordaches. Une statue à son effigie est érigée sur le site actuel de l’École navale, à Lanvéoc. Un bâtiment hydrographique de la Marine Nationale ainsi qu’un cratère lunaire portent également son nom.

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE

Iran/Russie/Inde :

Le 16 février, la marine iranienne a lancé un exercice naval conjoint de deux jours avec la Russie, dans la partie nord de l’océan Indien. L’amiral Gholamreza Tahani, commandant adjoint de la marine iranienne, a déclaré que l’« exercice que nous menons avec la Russie est si flexible […] que plusieurs autres pays pourraient y participer. » La marine indienne a ainsi rejoint les deux pays avec un groupe restreint de navires. La Chine devrait également y participer (AlJazeera).

États-Unis :

Le 17 février, le destroyer USS Russell de la 7ème flotte a mené une opération de liberté de navigation (FONOP) au large des îles Spratleys, en mer de Chine méridionale, afin de promouvoir le droit international de la mer face aux revendications de certains États dans la région. Les îles Spratleys sont au cœur de querelles concernant les revendications territoriales entre la Chine, le Vietnam, la Malaisie, Brunei et les Philippines (USPacificFleet).

OTAN/Israël :

Le Standing NATO Maritime Group Two (SNMG2) a mené un exercice de coopération (PASSEX) avec la marine israélienne, en Méditerranée orientale, après une escale au port de Haïfa du 12 au 15 février. Ces rencontres ont permis d’échanger sur les procédures de l’OTAN dans divers domaines, tels que le remorquage. Il s’agit de la seconde interaction entre la marine de l’État hébreu et l’OTAN en moins de trois mois (OTAN).

INDUSTRIE DE DÉFENSE 

L’Australie va procéder au remplacement complet de sa flotte de véhicules militaire amphibies et de navires de débarquement, rapporte le Canberra Times. Ceci doit permettre de considérablement augmenter les capacités amphibies des forces armées australiennes. L’intégralité des LCM-8 et LARC-V, datant de l’époque de la guerre du Vietnam, doit être remplacée par des véhicules et des embarcations fonctionnant de manière plus indépendante (AustralianNavalInstitute).

La Chine a accéléré la construction de sous-marins sur un nouveau site capable de produire plusieurs submersibles en même temps, à proximité de la ville de Wuhan. Y sont construits des sous-marins diesel-électrique de classe Yuan, destinés à la marine chinoise, qui remplacent ainsi des types plus anciens. Les submersibles de classe Yuan sont aussi exportés vers le Pakistan et la Thaïlande (NavalNews).

Le constructeur naval indien Mazagon Dock Limited (MDL) a livré à la marine indienne son troisième sous-marin de classe Scorpène, baptisé Karanj. Le Karanj, lancé le 31 janvier 2018, fut commandé par l’Inde en 2005 dans le cadre du programme Project 75. Six sous-marins de classe Scorpène doivent être construits par MDL à Mumbai, avec l’assistance de Naval Group, qui a conçu les submersibles (NavalNews).

Les entreprises turques Ares Shipyard et Maketsan Defense ont lancé le 15 février le premier véhicule de surface armé autonome (AUSV) ULAQ de construction nationale. Disposant d’une autonomie de 400 km, ce navire autonome peut atteindre les 65 km/h. Il pourra notamment être mis en œuvre par des porte-avions et des frégates afin d’effectuer des missions de renseignement, de surveillance, de reconnaissance, ou de guerre asymétrique. Par ailleurs, les prototypes du système de missiles de l’ULAQ comprennent actuellement 6 cellules fournies par le constructeur turc de missiles Roketsan (NavalToday).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

La compagnie maritime suédo-norvégienne Wallenius Wilhelmsen prévoit de construire un navire roulier RoRo à énergie éolienne d’ici 2025. Celui-ci devrait produire jusqu’à 90 % d’émissions de CO2  de moins que les navires actuels les moins polluants. Baptisé Orcelle Wind, ce roulier d’environ 220 mètres disposera d’une capacité d’emport de 7 000 voitures et se déplacera à une vitesse de 10 à 12 nœuds, susceptible d’être augmentée grâce à des alimentations supplémentaires (OffshoreEnergy).

Le prix des importations depuis la Chine a considérablement augmenté pour les Européens, du fait d’une pénurie mondiale de conteneurs, renforcée par une demande américaine et européenne croissante en biens de manufacture chinoise. La pénurie de conteneurs est accentuée par le blocage de certains d’entre eux à cause des restrictions sanitaires (BFMBusiness).

L’autorité responsable du canal de Panama va modifier les services et les tarifs de ses réservations afin de faire face à la hausse des demandes de transit. Les changements en matière d’organisation ont pour but d’améliorer l’offre des divers services, tels que le remorquage, les inspections, le plan d’urgence contre les pollutions par hydrocarbures et surtout fluidifier le transit à travers le canal. L’incitation à utiliser le service de réservation de créneau favorisera cette fluidité (PortNews).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Linkedin, Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s