LES @MERS DU CESM

5 janvier 1922 :

Mort d’Ernest Shackleton. Apprenti marin dès l’âge de 16 ans, Ernest Shackleton gravira les échelons de la marine marchande jusqu’à devenir capitaine au long cours. Ayant pu faire preuve de son enthousiasme, prendra part aux expéditions antarctiques Discovery (1901-1904) et Nimrod (1907-1909) et établit un record en approchant à près de 100 milles le pôle Sud. Après la conquête du pôle sud en 1911, Shackleton estime que le dernier grand exploit de l’Antarctique est la traversée du continent. Il monte à cette fin l’expédition Endurance (1914-1917), lors de laquelle son navire est emprisonné dans les glaces. Il se lance alors avec quelques compagnons à travers les mers les plus hostiles du globe, à bord d’une simple chaloupe, pour rejoindre la côte méridionale de la Géorgie du Sud. Il traverse ensuite, à pied, cette île montagneuse et glaciale, pour trouver de l’aide et lancer une expédition de secours qui ramènera sains et saufs tous les membres de l’expédition. Le mythe de Shackleton est né. Il meurt en 1922, en Géorgie du Sud, juste avant que l’expédition Shackleton-Rowett ne débute. À la demande de son épouse, il est enterré sur place, où il a accompli l’un de ses plus grands exploits.

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE

États-Unis :

Le Secrétaire d’État à la Défense a annoncé le maintien du porte-avions USS Nimitz et de son groupe aéronaval au Moyen-Orient, à la suite de menaces formulées par des responsables politiques iraniens à l’égard des États-Unis, un an après l’élimination de Qasem Soleimani. Avant cela, l’USS Nimitz avait prêté assistance au retrait des forces américaines de Somalie (USNINews). Dans le même temps, la marine américaine a annoncé le passage du détroit d’Ormuz par le sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière USS Georgia. Dans son communiqué, l’US Navy a insisté sur le fait que ce bâtiment était capable d’emporter 154 missiles de croisière Tomahawk ainsi qu’un détachement de 66 commandos des forces spéciales (OPEX360).

Iran/Corée du Sud :

Le gouvernement de sud-coréen a annoncé le 4 janvier avoir déployé des forces militaires dans le détroit d’Ormuz. Cette annonce intervient après la saisie par le corps des Gardiens de la révolution islamique d’un pétrolier battant pavillon sud-coréen, le Hankuk Chemi. Le navire transportait des produits pétroliers d’Arabie saoudite vers les Émirats arabes unis. Cet incident intervient alors que 7 milliards de dollars de fonds iraniens ont été gelés dans des banques sud-coréennes, suite aux sanctions imposées par les États-Unis à la République islamique (TheDrive).

Chine :

L’analyse d’images satellites a permis de mettre en avant la modernisation et l’agrandissement de la base navale de Yulin par la marine chinoise. Située sur l’île de Hainan, en mer de Chine méridionale, elle devrait être le port d’attache des porte-avions chinois. En effet, une cale sèche capable d’accueillir de tels bâtiments y est en cours de construction. L’île de Hainan est un point d’ancrage stratégique pour la flotte chinoise, qui y base son escadre de SNLE, ainsi que de nombreux SNA et bâtiments de surface (USNINews).

Indonésie/Chine :

Le 20 décembre, des pêcheurs indonésiens ont découvert un drone sous-marin au large des côtes indonésiennes de Sulawesi du Sud. En se fondant sur les images prises, il semblerait que le drone soit un planeur Sea Wing, de fabrication chinoise. Celui-ci serait en mesure de recueillir des données sous-marines, utiles pour la recherche scientifique ou pour soutenir des opérations militaires sous-marines (NavalNews). Conscients de la menace chinoise, l’Inde, le Japon et les États-Unis développent le SOSUS, une chaîne de capteurs de surveillance sonore, afin de créer une « muraille » contre les sous-marins et les drones chinois (TheSiasatDaily).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

La coopération entre les Pays-Bas et l’Allemagne dans le domaine naval, déjà significative, va prendre de l’importance avec le développement conjoint d’un nouveau type de frégate de défense aérienne. Berlin a en effet l’intention de remplacer ses trois frégates de classe Sachsen, tandis qu’Amsterdam cherche des successeurs à ses quatre frégates de classe De Zeven Provinciën. La coopération entre les deux nations concernera la recherche, le développement et les achats du nouveau navire (Opex360).

La marine iranienne a réceptionné une nouvelle frégate de classe Mowj, l’IRIS Dena, construite sur le modèle des frégates légères britanniques de classe Alvand. Il apparaît que ce bâtiment n’a pas été armé d’un système de lancement vertical et de missiles surface-air comme cela avait été envisagé. Un autre bâtiment de la classe Mowj est en cours de construction aux chantiers navals de Shahid Darvishi (HI-Sutton).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Face à la persistance de la crise sanitaire mondiale, il semblerait que l’industrie de la croisière ne bénéficiera pas d’une reprise d’activité significative avant 2022. Ainsi, les achats de paquebots par les armateurs se poursuivent, c’est afin de réduire les frais opérationnels en se débarrassant des unités les plus anciennes. Cette tendance pourrait d’ailleurs s’accentuer dans les mois à venir (MeretMarine).

Depuis la mi-octobre, la Chine a ordonné d’arrêter les achats de charbon australien, nouvel épisode du conflit diplomatique et commercial qui oppose les deux pays. De ce fait, plus d’une soixantaine de cargos, transportant près de 5,7 millions de tonnes de charbon australien sont actuellement dans l’impossibilité de décharger leur cargaison dans les ports chinois. En conséquence, plusieurs villes du pays ont dû imposer des restrictions de consommation d’énergie (LeMonde).

Le 20 décembre, le président indonésien Joko Widodo a présidé l’ouverture et la mise en service du port en eaux profondes de Patimban, situé à Suban, à l’ouest de l’île de Java. Financé par un prêt japonais d’aide publique au développement, ce port – qualifié de « projet stratégique national » – doit ouvrir les portes du marché mondial aux exportations indonésiennes, notamment d’automobiles (TheJapanTimes).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Linkedin, Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s