LES @MERS DU CESM

9 janvier 1861 :           
Incident du Star of the West. Lorsque la Caroline du Sud fait sécession, le 20 décembre 1860, le retrait immédiat de la garnison fédérale du Fort Sumter, situé face au port de Charleston, est demandé. Le président des États-Unis – James Buchanan – refuse et décide d’y envoyer un navire civil, afin de ravitailler leMajor Robert Anderson et ses 80 soldats. Cependant, lorsque le Star of the West arrive le 9 janvier 1861 face au fort, il est pris pour cible par une batterie côtière sud-carolinienne. Bien que le navire n’ait subi que des dégâts légers, le capitaine juge la situation trop dangereuse et fait demi-tour. Ces évènements peuvent paraitre mineurs en comparaison des combats qui auront bientôt lieu, mais ils sont en réalité les premiers coups de feu tirés de la Guerre de Sécession. Les États confédérés d’Amérique, créés en février, lancent le 12 avril un bombardement de 34 heures consécutives du Fort Sumter, qui marque le début officiel de la Guerre de Sécession. Le Star of the West sera, quant à lui, capturé en avril par les Confédérés et finalement sabordé en 1863.

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE :

Israël :

Un sous-marin israélien de classe Dolphin-II a fait surface près de la base navale d’Eilat, seule infrastructure de la marine israélienne en mer Rouge. Cette base est importante pour l’État hébreux, car elle lui permet de déployer ses bâtiments dans l’océan Indien ou le golfe Persique sans passer par le canal de Suez. Le submersible aurait navigué deux semaines en mer Rouge après avoir passé le canal de Suez. Long de 69 mètres et atteignant 25 nœuds, il pourrait être équipé de missiles de croisière (HI-Sutton).

États-Unis :

L’US Navy a présenté le mardi 5 janvier sa stratégie concernant la région arctique, cette dernière étant de plus en plus investie économiquement et militairement par la Russie et la Chine. Alors que la fonte des glaces permet un meilleur accès aux régions polaires du globe, les États-Unis doivent agir vite pour « maintenir un rapport de force dans la région favorable à Washington et ses alliés ». Ainsi, selon le document, les 2ème et 6ème flottes de l’US Navy, récemment réactivées, continueront à participer à des exercices avec d’autres nations arctiques alliées (Military.com).

Irak :

Le 1er janvier, une équipe de démineurs irakiens a été mobilisée afin de désamorcer une grande mine à patelle – un type de mine navale se fixant sur le côté d’un navire – sur le pétrolier MT Pola, au large du port de Bassorah. Selon les autorités, le pétrolier battant pavillon libérien a été loué à l’Organisation nationale irakienne de commercialisation du pétrole (SOMO). La mine aurait été fixée alors que le MT Pola ravitaillait un autre navire (VOANews).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

À la fin du mois de décembre 2020, l’Égypte a réceptionné l’une des deux frégates multi-missions commandées auprès du groupe industriel italien Fincantieri. Construite à l’origine pour la marine italienne, cette FREMM a été baptisée FFG 1002 Al-Ghalala. Déplaçant près de 6 500 tonnes, elle peut atteindre une vitesse maximale de 27 nœuds. Elle est notamment équipée de missiles MBDA Sylver et Aster 15, ainsi que d’un système de propulsion combiné diesel-électrique et gaz (NavyRecognition).

L’US Navy a émis un appel d’offres pour le programme Hammerhead. Celui-ci vise à mettre au point une « mine » tirant une torpille à tête chercheuse lorsqu’une cible ennemie passe à proximité, et pouvant être discrètement placée sur les fonds marins par un submersible autonome. Ce système a notamment pour but de contrer la menace sous-marine en mer de Chine méridionale (Forbes).

Le 7 janvier, le ministère australien de la Défense a publié des informations concernant un prototype de frégate anti-sous-marine de classe Hunter. Celui-ci est en cours de développement au chantier naval d’Osborne, à Adélaïde, avant que la phase de construction de la classe Hunter ne commence à la fin 2022. Neuf frégates de ce type seront construites afin de remplacer les huit frégates de classe Anzac, qui seront maintenues en service jusqu’en 2040 (NavyRecognition)

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Depuis 3 mois, l’indice mesurant l’évolution des prix pour le transport de fret maritime au départ du port de Shanghaï, le SCFI, atteint des sommets. Ces modifications conjoncturelles sont dues à une augmentation de la demande en transport conteneurisé, qui a fait suite à un premier ralentissement du commerce mondial à la suite de la crise sanitaire. La hausse des prix – ceux-ci ont parfois été multipliés par deux ou trois – s’est par ailleurs accompagnée d’une augmentation des délais (StratégiesLogistiques).

Un nouveau consortium de cinq compagnies sud-coréennes de transport maritime conteneurisé, baptisé K-Alliance, va voir le jour suite à un accord signé le 23 décembre 2020. Cet accord répond à une demande du ministère des Océans et de la Pêche de Corée du Sud, qui cherche à soutenir et à reconstruire le transport maritime national, décimé par la faillite de Hanjin Shipping en 2016. Jusqu’à présent, le transport maritime conteneurisé est dominé par trois grandes alliances : 2M, Ocean Alliance et THE Alliance (L’antenne).

Les États-Unis ciblent de nouvelles industries métallurgiques et maritimes iraniennes avec des sanctions économiques. La société iranienne Hafez Darya Arya Shipping Company (HDASCO), filiale de l’Islamic Republic of Iran Shipping Lines (IRISL), a notamment été incluse dans ces sanctions pour avoir sciemment vendu, fourni ou transféré, directement ou indirectement, du graphite [notamment utilisé pour certains types de réacteurs nucléaires] depuis ou vers l’Iran(MaritimeExecutive).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Linkedin, Facebook et Twitter.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s