LES @MERS DU CESM

8 décembre 1914 :      
Bataille des Falklands. Après sa victoire à Coronel le mois précédent, le vizeadmiral allemand Maximilian von Spee prévoit d’attaquer, lors de son retour vers Allemagne, la base anglaise de Port Stanley, aux îles Malouines (Falklands en anglais). Rapidement averti de ce projet, le contre-amiral britannique Doveton Sturdee appareille pour rejoindre la flotte déjà présente sur place. Arrivé le 8 décembre au matin, von Spee envoie ses deux croiseurs bombarder Port Stanley. Ceux-ci, accueillis par une salve du cuirassé HMS Canopus et ayant identifié des unités importantes de la Royal Navy, ne voient d’autre option que de fuir. Les croiseurs de bataille britanniques sont cependant plus rapides et mieux armés. Von Spee, coincé, tente de retarder la Royal Navy avec certains de ses navires pour laisser une chance aux autres de s’échapper, mais les bâtiments allemands sont rattrapés et coulés un à un. Seul le SMS Dresden parviendra à fuir. Cet épisode met fin à la menace des croiseurs allemands sur la navigation outre-mer de la Triple-Entente. L’essentiel de l’effort allemand en ce qui concerne la guerre de course sera reporté sur l’arme sous-marine.     

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE

Australie/Indonésie :

Du 2 au 3 décembre, les marines australienne et indonésienne ont effectué une patrouille maritime coordonnée afin de renforcer la sécurité le long de leur frontière maritime commune. Intitulée AUSINDO CORPAT 2020, cette dixième édition de patrouille de sécurité maritime visait à perfectionner les compétences combinées des deux marines en matière de surveillance, de sécurité et de déni d’accès (AustralianGovernment).     

Japon/Royaume-Uni :

Tokyo a annoncé l’envoi d’un groupe aéronaval britannique au large des côtes japonaises au début de l’année 2021. Formée autour du porte-aéronefs HMS Queen Elizabeth, cette force devrait participer à des manœuvres avec la marine américaine et les forces d’autodéfense japonaises, notamment près des îles Nansei, au sud-ouest de l’archipel nippon. À cette occasion, ses chasseurs F-35B devraient subir des travaux de maintenance auprès de Mitsubishi Heavy Industries Ltd.  (NikkeiAsia).

États-Unis :

Le destroyer de classe Arleigh Burke l’USS Donald Cook vient d’achever une patrouille en mer Noire, durant laquelle il a notamment mené des manœuvres avec les alliés de l’OTAN et les partenaires régionaux des États-Unis. Parmi ceux-ci, on compte notamment la Bulgarie, la Roumanie mais aussi l’Ukraine. LeDonald Cook est le septième bâtiment américain à mener une patrouille en mer Noire depuis le début de l’année (America’s Navy Press Office).

France/Chypre/Egypte/Grèce :

Durant quatre jours, la France, l’Égypte, Chypre, la Grèce et les Émirats arabes unis vont conduire une série d’exercices dans le cadre de l’activité de coopération opérationnelle MÉDUSA. C’est la première participation de la France et des Émirats arabes unis, qui ont été conviés pour cette dixième édition. Les manœuvres couvriront notamment la lutte au-dessus de la surface, la lutte anti-sous-marine, mais aussi la lutte contre les menaces asymétriques (MinistèredesArmées).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Suite à un examen approfondi, la marine américaine a pris la décision de retirer du service l’USS Bonhomme Richard, un navire d’assaut amphibie de classe Wasp dévasté par un incendie en juillet dernier. L’US Navy estime que le coût d’une rénovation du Bonhomme Richard dépasserait les 3 milliards de dollars et nécessiterait entre 5 et 7 ans de travaux. Depuis juillet, la marine américaine a pris de nombreuses mesures visant à améliorer la prévention incendie à bord de ses bâtiments (NavalNews).

La marine brésilienne a franchi une étape importante dans l’acquisition de son premier sous-marin à propulsion nucléaire, avec l’approbation de la conception de l’Álvaro Alberto. Futur sous-marin nucléaire d’attaque développé dans le cadre du programme PROSUB, l’Álvaro Alberto doit être « l’un des plus importants bastions de défense de l’Amazonie bleue » selon la marine brésilienne. Le submersible devrait mesurer 100 mètres de long et être armé par un équipage d’une centaine d’hommes (NavalNews).

L’entreprise de construction navale australienne Austal Ltd a annoncé le 3 décembre le lancement du premier patrouilleur de classe Cape, dans le chantier naval de Henderson, en Australie occidentale. Les deux patrouilleurs de la classe seront destinés aux garde-côtes de Trinité-et-Tobago et doivent être livrés en 2021. Ces bâtiments mesurent 58 mètres de long et sont mis en œuvre par un équipage de 22 hommes. Ils emportent notamment deux semi-rigides destinés aux interceptions (NavalNews).

Selon des informations publiées par l’agence de presse russe TASS le 4 décembre, le porte-avions russe Admiral Kuznetsov, victime d’un incendie en décembre 2019, sera prêt à reprendre la mer et à y mener des essais en 2022. Entré en service au sein de la marine russe en 1990, l’Admiral Kuznetsov a pour mission de soutenir et défendre les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins, les bâtiments de surface ainsi que l’aviation navale russe (NavyRecognition).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Les 17 et 18 novembre, la seconde édition du « Smart Ports : Piers of the Future » a rassemblé plus de 6 000 personnes provenant des cinq continents, via la plateforme numérique TV Smart Ports. À cette occasion, de nombreux projets et débats ont été présentés autour de plusieurs thématiques : l’importance des relations entre port et ville, la transformation numérique et l’utilisation de nouvelles technologies, afin de penser le futur des secteurs portuaire et maritime (PortNews).

Alors qu’il faisait route entre la Chine et les États-Unis le 3 décembre, le porte-conteneurs japonais ONE Apus a été pris dans une tempête dans le Pacifique Nord. Environ 1 900 conteneurs, dont une quarantaine classés comme dangereux, sont tombés à la mer. C’est sans doute la plus grosse perte de conteneurs de l’histoire du transport maritime. Le bâtiment fait désormais demi-tour vers le Japon, afin d’évaluer les pertes et les dommages, mais aussi pour sécuriser le reste de la cargaison (MeretMarine).

La marine marchande engage une réflexion pour améliorer et redynamiser le pavillon français, dans un cadre post-Brexit et post-COVID-19. Baptisé « Fontenoy du maritime », ce projet vise à rendre le pavillon marchand français plus attractif, tout en l’inscrivant dans une démarche de développement durable, à l’image de ce qui a été réalisé dans le secteur ferroviaire. Les concertations sont ouvertes à l’ensemble des acteurs de la filière maritime et se dérouleront entre décembre et juin 2021 (L’Antenne).

La mise en activité de la ligne maritime Caspian Container Lines entre l’Iran et la Russie a débuté samedi dernier. Deux navires marchands d’une capacité de 131 conteneurs de 20 EVP chacun font le trajet sur un axe nord-sud. Un protocole d’accord avait été signé entre les présidents russe, azerbaïdjanais et iranien pour la mise en place de ce corridor (HellenicShippingNews).

VENDÉE GLOBE

Le sauvetage de Kevin Escoffier par Jean Le Cam est un épisode marquant de cette neuvième édition du Vendée Globe. Le skipper a en effet pris le risque de faire demi-tour pour sauver son concurrent, naufragé au large de l’archipel des Crozets (appartenant aux Terres australes et antarctiques françaises). Chargée de la surveillance des espaces maritimes sous souveraineté française de l’océan Indien, la frégate Nivôse de la Marine nationale a été sollicitée par la direction de la course pour récupérer Kevin Escoffier et le déposer à la Réunion. L’opération, qui s’est déroulée dans des conditions météorologiques particulièrement difficiles, a été un succès. Jean Le Cam a ainsi pu reprendre sa course, en sixième position dans le classement actuel.

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s