LES @MERS DU CESM

20 novembre 1845:


Bataille de la Vuelta de Obligado. France et Royaume-Uni scellent une alliance militaire pour imposer leurs intérêts économiques en Amérique du Sud. Une expédition composée de navires marchands escortés par une flotte militaire franco-britannique est ainsi mise en place. Elle doit remonter le fleuve Paraná. L’objectif est ici de renier la souveraineté argentine sur le Río de la Plata et ses affluents – Paraná et Uruguay – et de faire de Montevideo une base commerciale. Le 20 novembre 1845, la flotte se heurte aux défenses argentines dans un coude appelé la « Vuelta de Obligado ». Les Argentins, retranchés le long du fleuve, ont aussi barré celui-ci de 24 grandes chaloupes et trois lourdes chaînes. La flotte franco-britannique remporte facilement la bataille mais ne peut pas franchir le barrage et doit faire demi-tour. Même si cette victoire et le blocus qui suivit finirent par permettre aux Français et aux Britanniques de commercer sur le Río de la Plata, le 20 novembre est toujours fêté en Argentine comme le jour de la « souveraineté nationale » et la bataille de la Vuelta de Obligado a même été représentée sur les billets de 20 pesos.

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE

Iran/Irak :

Dans le cadre d’une rencontre entre hautes autorités irakiennes et iraniennes, le 14 novembre, des responsables militaires iraniens ont indiqué que Téhéran était prêt à renforcer les capacités de défense de Bagdad, qui se prépare à un changement géopolitique après l’élection d’un nouveau président américain. Le commandant de la marine du corps des Gardiens de la révolution islamique (IRGC) a par ailleurs déclaré au commandant des forces navales irakiennes que l’Iran était prêt à toute forme de coopération militaire avec la marine irakienne (CaspianNews).

Russie/Suède/États-Unis :

Selon le ministère de la Défense russe, les navires d’assaut amphibie à coussin d’air Yevgeny Kocheshkov et Mordavia,appartenant à la flotte russe de la mer Baltique, se sont entraînés le 11 novembre à des manœuvres amphibies dans la région de Kaliningrad. Des tirs de canon automatique contre des cibles de surface et aériennes ainsi que des manœuvres de débarquement sur plage ont notamment été effectués au cours de l’exercice (NavalNews). Le 13 novembre, les navires de la 3e et de la 4e flottille de guerre navale de la marine suédoise ont effectué un exercice combiné avec des unités américaines, en mer Baltique. Des simulations de frappe à longue portée et en profondeur, ainsi que des exercices de lutte anti-sous-marine et de surface ont notamment été effectuées à cette occasion (NavalNews).

Royaume-Uni/Honduras :

Après le passage de la tempête tropicale Eta au-dessus du Honduras, la Royal Fleet Auxiliary (RFA) a répondu favorablement le 13 novembre à la demande d’assistance des autorités du pays. Le RFA Argus, présent en mer des Caraïbes depuis le mois d’avril, va ainsi porter assistance à ce pays d’Amérique centrale en soutenant les opérations de secours menées par les États-Unis au large de la côte nord-est du pays (NavyRecognition).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

La marine du corps des Gardiens de la révolution islamique (IRGC) a reçu le 19 novembre un « navire de haute mer » capable d’accueillir des hélicoptères, des drones et des petites embarcations d’attaque. D’une longueur de 150 mètres et déplaçant près de 4 000 tonnes, il est notamment équipé de missiles, de systèmes de défense aérienne et de radars. Selon un communiqué de l’IRGC, le nouveau navire effectuera des missions de combat, de reconnaissance et de logistique dans les eaux internationales (TasnimNews).

Selon un tweet de l’agence de presse saoudienne, la Marine royale saoudienne a officiellement lancé sa nouvelle corvette de type Avanti 2200, baptisée HMS Al-Dariyah. Conçu et fabriqué par le constructeur naval espagnol Navantia, le HMS Al-Dariyah est le deuxième bâtiment du projet Sarawat, qui vise à doter l’Arabie saoudite de cinq corvettes Avanti 2200. Ces bâtiments ont une longueur de 99 mètres, un déplacement de 2 470 tonnes et seront mis en œuvre par 111 membres d’équipage (NavyRecognition).

Le chantier naval japonais Mitsui E & S Shipbuilding Co., situé dans la ville d’Okayama, a lancé le 19 novembre la frégate de nouvelle génération Kumano, destinée à la force maritime d’autodéfense japonaise. Le Kumano déplace 5 500 tonnes et mesure plus de 132 mètres de long pour une vitesse de 30 nœuds. Équipé d’un canon de 127 mm et de capacités de dragage et de pose de mines, le bâtiment sera mis en œuvre par 90 membres d’équipage et patrouillera les eaux territoriales nippones (NavalNews).

Ce 13 novembre, deux anciens patrouilleurs des garde-côtes sud-coréens ont pris leur départ pour l’Équateur afin d’intégrer la garde côtière de ce pays. Le transfert des deux bâtiments de classe Haeuri, longs de près de 53 mètres et notamment armés d’un canon M61 Vulcan, constitue un don fait par la Corée du Sud à l’Équateur. Ils serviront à patrouiller les eaux territoriales situées au large de l’archipel des Galápagos, dont les ressources halieutiques sont illégalement exploitées par des navires de pêche chinois (NavyRecognition).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Face à la pandémie de COVID-19, la société de classification maritime américaine ABS a mis au point un guide aidant à prévenir la transmission des maladies infectieuses à bord des navires et installations maritimes. Ce guide traite de l’aménagement des navires afin d’éviter autant que possible les contacts physiques à bord, mais aussi de sujets comme la ventilation. Le guide attribue également une certification aux navires respectant l’ensemble des conditions sanitaires recommandées (MaritimeExecutive).

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a récemment présenté un plan en dix points qui vise à faire du Royaume-Uni l’un des leaders de la « révolution verte ». Le pays veut en effet devenir un champion de la production d’énergie verte à bas coût, en se tournant massivement vers l’éolien offshore. Le Premier ministre a par ailleurs annoncé que ce plan, particulièrement ambitieux en termes de retombées économiques, allait créer des milliers d’emplois (MeretMarine).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@def.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur LinkedinFacebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s