LES @MERS DU CESM

3 novembre 1906 :

Mise en place du signal SOS pour les navires en détresse. Apparu en Allemagne en 1905 et adopté à l’échelle internationale lors de la conférence de Berlin en 1906, ce signal a permis d’uniformiser la signalisation pour les navires en situation de détresse. Il n’y avait auparavant pas de système de communication radiotélégraphique unique, si bien que les équipages utilisaient leurs propres signaux de navigation, le morse ou bien le sigle CQD, qui fut par exemple émis avant le naufrage du Titanic. Cet événement a d’ailleurs poussé les autorités maritimes à améliorer et uniformiser leurs procédures d’urgence. Simple et facile à mémoriser, le SOS est entré dans la vie courante. Il n’est cependant plus le message officiel de détresse depuis le 1er janvier 1998, le morse ayant été supplanté par des systèmes satellites et des messages vocaux.

GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIE

France/Méditerranée orientale :

Dans le cadre d’un Surface Action Group, la frégate légère furtive (FLF) Lafayette et la frégate anti-aérienne (FAA) Jean Bart – appartenant toutes deux à la Marine nationale – ont mené les 28 et 29 octobre des opérations conjointes en Méditerranée orientale. Des exercices de transfert de charges légères (TRALER) et de tir d’artillerie sur cible Tomato Killeront été menés à cette occasion. Toutes deux engagées depuis le mois de juillet, ces frégates ont contribué à l’appréciation autonome de la situation régionale par la France, ainsi qu’au support de l’opération Chammal, qui lutte contre le terrorisme en Syrie et en Irak (MinistèredesArmées). En soutien à l’opération européenne Irini, la frégate anti-sous-marine françaiseLatouche-Tréville a effectué la visite le 20 septembre d’un cargo turc en route vers la Libye. Le bâtiment français a pu laisser le navire poursuivre sa route après s’être assuré que la cargaison et les papiers étaient bien en règle (MinistèredesArmées).  

Israël/Liban :

Israël et le Liban mènent des négociations portant sur leurs frontières maritimes et les explorations gazières offshore, sous l’égide des États-Unis et de l’ONU. Il s’agit de la deuxième partie de discussions engagées le 14 octobre dernier, ayant pour sujet la délimitation de leurs zones maritimes respectives. L’espace disputé contient notamment le champ gazier Karish, actuellement exploité par Israël (TheTimesofIsrael).

Russie/Iran/Arménie/Chine/Biélorussie/Pakistan :

Les exercices russes Kavkaz-2020 ont eu lieu en mer Noire et en mer Caspienne du 21 au 26 septembre. D’après le ministère russe de la Défense, ceux-ci se sont essentiellement concentrés sur le domaine de la lutte contre les missiles de croisière et sur les véhicules aériens autonomes (TASS). À ce titre, les forces russes ont notamment mené des manœuvres en mer Caspienne avec les navires lance-missiles iraniens Joshan et Paykan. Au cours de Kavkaz-2020, les forces russes ont également mené des entraînements terrestres et aériens avec des unités arméniennes, chinoises, biélorusses et pakistanaises (InstitutefortheStudyofWar).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Fincantieri Marinette Marine (FMM) a mis à l’eau l’USS Marinette, une frégate de classe Freedom destinée à l’US Navy. Le bâtiment porte le nom de cette ville du Wisconsin qui a joué un rôle central dans la construction navale américaine depuis plus d’un demi-siècle. Développés conjointement par Lockheed Martin et FMM, les bâtiments de classe Freedom peuvent atteindre une vitesse maximale de 47 nœuds et sont notamment pourvus d’une arme à énergie dirigée (High Energy Laser) (NavyRecognition).

Le budget général de l’État espagnol pour l’année 2021 prévoit qu’une partie des 676,5 millions d’euros du ministère de l’Industrie financent des projets du ministère de la Défense. Cet argent doit être investi dans diverses entreprises nationales afin d’assurer leur participation à des projets liés à la défense du pays. Parmi ceux-ci se distinguent les programmes d’acquisition par la marine espagnole de quatre sous-marins de classe S-80 d’ici 2027 et de cinq frégates de classe F-110 d’ici 2031 (Infodefensa).

Ce 30 octobre, la compagnie de construction navale chinoise Wuchang Shipbuilding Industrial Group a lancé le troisième patrouilleur de classe Keris destiné à la Marine royale malaisienne. A terme, ce seront quatre navires de ce type qui assureront le respect de la souveraineté malaisienne dans les eaux de l’Est du pays, au large de l’île de Bornéo. C’est la première fois que la Malaisie obtient des navires de guerre à travers une coopération avec Pékin (NavalNews).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Les autorités australiennes ont immobilisé le cargo japonais Metis Leader dans le port de Melbourne afin de sanctionner son propriétaire, l’entreprise NYK Line, accusée de violer la convention du travail maritime de l’OIT. Certains marins se trouvent en effet à bord du navire depuis plus de 15 mois consécutifs. Les autorités australiennes ont annoncé que leMetis Leader resterait à quai jusqu’à ce que la compagnie renouvelle son équipage (HellenicShippingNews).

La compagnie maritime française CMA CGM vient de mettre sur l’eau son deuxième navire propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL). Baptisé Champs Elysées, ce navire de 400 mètres de long et de 61 mètres de large est l’un des deux porte-conteneurs les plus grands au monde fonctionnant au GNL. Doté d’une technologie de pointe, le bâtiment s’inscrit dans l’objectif de « neutralité carbone » fixé pour 2050 par l’armateur (OffshoreEnergy).

Dans le cadre de la 39e opération antarctique (Operantar), la Marine brésilienne a déployé le navire polaire Almirante Maximiano, un navire de soutien et des hélicoptères. Ces moyens devront appuyer les recherches menées en Antarctique par les scientifiques installés sur la station Comandante Ferraz (EACF), ainsi que sur les autres sites continentaux. Des missions de soutien logistique et de mise à jour des cartes hydrographiques seront ainsi menées sur cet espace stratégique jusqu’en avril 2021 (InfoDefensa).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@def.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publations et activités sur Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s