Trois engins historiques neutralisés par le GPD à Wissant

Le 19 octobre 2020, sous la coordination conjointe de la préfecture du Pas-de-Calais (sécurisation à terre) et la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord (sécurisation en mer et neutralisation, s’est déroulée une opération de déminage menée par le groupe des plongeurs démineurs (GPD) de la Manche.

Au total, cinq blocs de défense ont été découverts et neutralisés par les plongeurs- démineurs. Un premier bloc avait été découvert le 16 septembre 2020 mais, une fois sur zone, qatre autres blocs ont été découverts par le GPD. Afin d’optimiser et de concentrer les efforts, tous ont été traités en une fois. Les blocs contenaient 3 mines antichar et 2 obus représentant un total de 60 kg d’équivalent TNT neutralisés.

« Cette intervention du groupe de plongeurs démineurs de la Manche s’est particulièrement bien déroulée. 5 blocs de défenses allemands datant de la Seconde Guerre mondiale ont été traités. Pour cette opération, il a fallu attendre les grandes marées dans le but de pouvoir accéder à la zone à pied sec. Les démineurs de la Marine nationale ont, dans un premier temps, ouverts les blocs de béton pour en extraire les munitions. Une fois ces dernières sorties, elles ont été contreminées » a conclu le lieutenant de vaisseau Geoffroy, commandant en second du GPD Manche.

Focus sur le GPD Manche

Le GPD Manche est une unité de la Marine nationale rattachée à la force d’action navale. Il mène des missions dans la zone de responsabilité du préfet maritime en Manche et mer du Nord (du Mont Saint-Michel à la frontière belge, en mer, comme sur le rivage sur les 870 km de côtes) mais également à l’étranger.

La Marine nationale agit au quotidien pour sécuriser le littoral français et les fonds marins. Tous ses moyens de lutte contre les mines (bâtiments dédiés tels que les chasseurs de mines tripartites et groupe de plongeurs démineurs) mènent régulièrement des opérations visant à détecter, neutraliser ou détruire des munitions non explosées en mer ou sur les plages françaises. En Manche et mer du Nord en 2019, l’action conjointe du groupe de plongeurs démineurs et des chasseurs de mines tripartites de la Marine nationale a permis de détruire 1748 engins historiques (en mer et sur l’estran), ce qui a représenté 19 090 kg équivalent TNT.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s