Les @MERS DU CESM

8 septembre 1925 :

Débarquement conjoint franco-espagnol d’Al-Hoceima. Pendant la guerre du Rif (1921-1926) qui oppose les troupes espagnoles à l’insurrection rifaine, la France envoie auprès de l’Espagne un corps expéditionnaire pour mettre fin à l’hégémonie d’Abd-el-Krim, le souverain de ce territoire qui a réussi à unifier les tribus berbères. Pour déployer une quantité très importante de matériel terrestre destiné à aider les troupes ibériques dans la reprise de leur protectorat, la France et l’Espagne organisent la première opération amphibie moderne, avec une flotte combinée composée de 80 navires. Cette opération va sonner la fin de l’insurrection rebelle rifaine dans la possession espagnole.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Corée du Nord :

L’analyse récente d’images satellitaires par le Center for Strategic and International Studies révèle qu’un sous-marin nord-coréen pourrait appareiller sous peu en vue de mener des essais sur les missiles balistiques Pukguksong-3. La présence de deux sous-marins de classe ROMEO dans la base sous-marine de Mayang-do semble conforter cette hypothèse. Une telle manœuvre serait une première depuis le mois d’octobre 2019 (Forbes).

Philippines/Chine :

En 2018, la firme chinoise China Comunications Construction Co (CCCC) commençait la construction d’infrastructures aéroportuaires domestiques sur le site de Sangley Point, au Sud de la baie de Manille. Visant à désengorger l’aéroport de la capitale philippine, le projet rencontre cependant l’opposition de la marine du pays, qui dispose d’installations militaires sur le site concerné et s’oppose à leur fermeture au profit du nouvel aéroport. Elle met en avant l’importance stratégique de Sangley Point pour la défense de la capitale (TheStraitsTimes).

États-Unis/OTAN :

Depuis plusieurs jours, les États-Unis font part de leur intention d’encourager des pays de la région Indo-Pacifique à travailler ensemble, de manière volontaire, afin de s’assurer que la région reste libre et ouverte à tous. L’objectif serait de bâtir une nouvelle alliance entre ces nations, sur le modèle de l’OTAN, comprenant donc une clause de défense collective. Les rivalités ancestrales entre les États de la région et le caractère autoritaire de certains d’entre eux représentent cependant des obstacles non-négligeables à la réalisation d’un tel projet (Opex360).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Alors que les tensions opposant la marine russe à l’OTAN ne cessent de croître en Arctique, la marine norvégienne a procédé à des travaux d’agrandissement dans le port de Tromsø, afin d’accueillir davantage de sous-marins nucléaires de l’OTAN, notamment américains. Bénéficiant déjà d’excellentes relations diplomatiques avec l’US Navy, la Norvège compte ainsi renforcer sa position afin de contrecarrer d’éventuelles agressions russes sur ses approches maritimes(AustralianNavalInstitute).

L’US Navy a attribué à six entreprises la conception de ses futurs LUSV (Large Unmanned Vehicle Service) qui visent à disposer, d’ici quelques années, de navires de guerre autonomes. L’objectif est de réduire les coûts en ayant recours à ces nouveaux moyens pour soutenir les navires de surface à moindres frais. Ce projet suscite cependant quelques interrogations dans les milieux politiques, militaires et industriels, qui craignent au contraire des surcoûts ainsi que des risques en matière de fiabilité (TheMaritimeExecutive).

Le ministère de la défense nationale sud-coréen a annoncé en août qu’il doublerait la taille de sa flotte d’avions de combat F-35, développés par l’industriel américain Lockheed Martin. Quarante Joint Strike Fighters seront ainsi achetés, dont 20 F-35B à décollage court et atterrissage vertical (STOVL) destinés à la marine coréenne (ROK Navy). Les F-35B devraient notamment être mis en œuvre depuis le porte-avions léger résultant du projet LPX-II, en cours de développement (NavalNews).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Un navire pétrolier transportant une cargaison de 27 000 tonnes de brut du Koweït à l’Inde a pris feu au large des côtes du Sri LankaLes marines sri-lankaise et indienne, ainsi que l’équipage du pétrolier, ont finalement réussi, 79 heures après le signalement de l’accident, à éteindre complètement l’incendie. Un marin philippin a toutefois trouvé la mort suite à l’explosion de la chaudière dans la salle des machines du navire (TheEconomicTimes).

Les Chantiers de l’Atlantique ont procédé le samedi 5 septembre à la mise à l’eau du Wonder of the Seas. Cinquième paquebot de la classe Oasis et troisième de sa série construit par les chantiers de Saint Nazaire, il détient le record du plus gros navire de croisière jamais construit. Ses deux aînés, l‘Harmony of the Seas ainsi que le Symphony of the Seas, ont quant à eux été respectivement livrés en 2016 et 2018 (MeretMarine).

La mise aux enchères de l’ancien porte-avions brésilien Sao Paulo (ex. Foch), en vue de sa déconstruction, a été suspendue. En service dans la marine nationale de 1963 à 2000, il a ensuite été transféré à la Marine brésilienne et finalement retiré du service actif en 2017. Plusieurs projets ont par la suite été envisagés concernant son avenirnotamment une reconversion comme musée, à l’image de l’USS Intrepid (NavalToday).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s