LES @MERS DU CESM

image001

18 juillet 1792 :

Décès de John Paul Jones. « Je n’ai pas encore commencé à me battre » est la réplique lancée par John Paul Jones à la bataille de Flamborough Head, le 23 septembre 1779, et qui a fait de lui le marin américain le plus célèbre de la guerre d’Indépendance. D’origine écossaise, il entre dans la Continental Navy en 1775 pour défendre « le pays de son tendre choix » qu’est devenue l’Amérique. Dès lors, il mène plusieurs actions dévastatrices contre le commerce britannique, notamment avec l’USS Bonhomme Richard. Une fois l’indépendance des États-Unis proclamée, il passe au service de la Russie, en 1788, avant de s’établir en France où il meurt le 18 juillet 1792. En juillet 1905, son cercueil est ramené définitivement aux Etats-Unis pour être déposé à l’Académie navale d’Annapolis. Comme pour tous les grands marins américains, l’US Navy a donné son nom à un destroyer de la classe Arleigh Burke en 1993.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Égypte/Lybie/Turquie :

En réponse aux manœuvres turques dans la région, la marine égyptienne a effectué la semaine dernière un exercice naval intitulé Hasam-20, à proximité de sa frontière avec la Libye. Au cours de celui-ci, plusieurs navires de guerre ont effectué des tirs de missiles antinavires RGM-48 et UGM-84 Harpoon et coulé un navire d’assaut amphibie décommissionné de classe Polnocny.  Il semblerait cependant que l’un de ces lancements ait échoué (NavalNews).

Inde/Australie :
Après la consultation du Japon et des États-Unis, l’Inde souhaite proposer à l’Australie de se joindre à l’exercice naval Malabar. Celui-ci est organisé chaque année entre les marines indienne, américaine et japonaise malgré les protestations officielles de Pékin. Cette proposition intervient dans un contexte de tensions entre l’Inde et la Chine, qui fait suite à une série d’affrontements frontaliers et l’annonce par l’Australie d’une forte augmentation capacitaire de sa marine (ThePrint).

Chine :

Début juillet, la marine de l’Armée populaire de libération chinoise a organisé des exercices en mer de Chine orientale, au cours desquels la plus récente version du destroyer type 052DL Zibo aurait fait sa première apparition. A la différence de la version originale type 052, celui-ci serait doté d’un radar métrique à impulsion, d’un pont plus long lui permettant de transporter les hélicoptères Z-20 et serait mieux équipé face aux avions de guerre furtifs (ChinaMilitary).

Russie :

En 2018, la Russie a déployé des mammifères marins en mission anti-plongeurs sur sa base de Tartous en Syrie. Si les enclos ont été repérés dans une zone occupée par la marine syrienne, ils étaient en revanche protégés par des navires russes. La marine russe est en effet connue pour entraîner des phoques et des dauphins dans les eaux tempérées, mais également des bélugas dans les eaux plus froides, afin d’effectuer des missions anti-plongeur (NavalNews).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Second bâtiment amphibie de classe America, l’USS Tripoli a été officiellement admis au service actif, mais sans cérémonie. Livré à l’US Navy en février dernier, ce bâtiment de 45 000 tonnes peut mettre en œuvre des avions de type F-35B à décollage vertical. Il est le premier bâtiment à pouvoir accueillir l’ensemble des éléments aériens du corps desMarines – dont le Joint Strike Fighter – dès sa sortie du chantier naval. L’USS Tripoli est considéré par les États-Unis comme un capital ship, un vaisseau stratégique de premier rang (USNINews).

L’Allemagne a autorisé la vente par TKMS d’un quatrième et dernier sous-marin diesel de type 209/1400mod à l’Égypte, qui devrait être livré en 2021. Il mesure 62 mètres de long, déplace 1 600 tonnes en plongée et est armé par 30 membres d’équipage. L’achat de ces 4 bâtiments auprès de l’Allemagne ainsi que de 6 frégates légères Meko A200 et de divers autres bâtiments auprès de la France et de l’Italie vient confirmer la volonté égyptienne de moderniser ses forces navales (MeretMarine).

Le Japon a donné son accord pour l’achat de 105 avions F-35 supplémentaires à l’entreprise américaine Lockheed Martin. Cette commande s’ajoute à celle des 42 F-35 effectuée en 2018, portant à 147 le nombre total d’avions commandés. Parmi-eux, on retrouve notamment 42 F-35B à décollage vertical destinés à la marine japonaise, qui devraient opérer depuis des bâtiments de classe Izumo (USNINews).

À l’occasion d’une visite à l’Air Systems Research Center de Tachikawa, le vice-ministre japonais de la Défense a dévoilé des photographies révélant une maquette du futur missile de croisière hypersonique japonais, actuellement en cours de développement. Conçu pour disposer de capacités de frappe antinavire, il pourra évoluer à des vitesses hypersoniques (Mach 5 et au-delà) grâce à une propulsion par un moteur aérobie de type scramjet (NavalNews).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le 8 juillet 2020 s’est déroulée la réunion annuelle du projet OMI-Norvège-Bangladesh sur le « recyclage sûr et écologiquement rationnel des navires au Bangladesh » (SENSREC). À la suite de la réunion, l’Organisation maritime internationale (OMI) a annoncé d’importants progrès faits par le Bangladesh dans la formation des recycleurs de navires et la préparation d’installations de traitement, de stockage et d’élimination (TSDF) des déchets dangereux (PortNews).

L’association Methanol Institute (MI) s’est joint à une étude menée par le China Waterborne Transportation Research Institute (CWTRI), dépendant du ministère chinois des transports. Cette étude vise notamment à proposer des orientations politiques favorisant l’utilisation du méthanol comme carburant marin. Elle a par ailleurs été financée par l’entreprise canadienne Methanex, plus grand producteur et distributeur mondial de méthanol et par Shanghai Huayi Energy Chemical Co., acteur majeur du méthanol en Chine (OffshoreEnergy).

L’entreprise russe Rosatom a indiqué que ses brise-glaces à propulsion nucléaire ont assisté 416 navires pour accéder au port de Sabetta et 46 au terminal Arctic Gate entre décembre 2019 et juin 2020. Les navires escortés étaient principalement des gaziers. À terme, l’objectif de Rosatom est de pouvoir assurer une navigation toute l’année sur la route du Nord (PortNews). 

La publication des @mers reprendra en septembre. En attendant, les éditions du CESM vous souhaitent un excellent été.

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s