LES @MERS DU CESM

image003.png

19 Février 2009 :

Identification de l’épave du Danton au large de la Sardaigne. Le 19 mars 1917, alors que le cuirassé Danton commandé par le capitaine de vaisseau Delage fait route de Toulon à Corfou, il est torpillé par le U-64, sous-marin de la marine impériale allemande, vers 13 h. Le bâtiment, qui déplace 18 300 tonnes est touché par deux fois et coule en une demi-heure, emportant avec lui 296 marins, dont son commandant. Premier navire de la marine française à utiliser des moteurs à turbines à vapeur, le Danton faisait partie d’une série de six navires semi-Dreadnoughtlancés en 1910. Bien qu’elle n’ait été formellement identifiée qu’en 2009, son épave fut découverte deux ans auparavant par une société géotechnique néerlandaise qui menait alors une étude en vue de construire un gazoduc entre l’Italie et l’Algérie, dont le tracé fut modifié pour respecter la mémoire des marins du cuirassé. 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Allemagne :

À l’occasion de la conférence de Munich sur la sécurité qui s’est tenue du 14 au 16 février, l’Allemagne s’est déclarée favorable à une mission de sécurité maritime dans le détroit d’Ormuz, sous l’égide de l’Union européenne. Si Berlin avait déjà exprimé son soutien à l’actuelle mission de surveillance maritime européenne EMASOH, il n’a pour l’heure pas annoncé fournir de bâtiments ou aéronefs à cet effet (DefenseNews). Le 12 février, le gouvernement allemand a par ailleurs annoncé mettre à jour sa stratégie pour l’industrie de défense, considérant désormais la construction navale comme une « technologie nationale clef » (Janes).

Australie/Nouvelle-Zélande/États-Unis :

Depuis le 17 février et jusqu’au 6 mars se déroule le premier grand exercice de l’année pour la marine australienne, à proximité du détroit de Bass. Neuf navires de surface, quatre sous-marins et une équipe de plongeurs démineurs sont déployés dans ce cadre. Des manœuvres avec des avions et hélicoptères australiens, américain et néo-zélandais sont également prévues. Ce « wargame » s’inscrit dans le cadre de la FCP20, dont l’objectif est de certifier les navires participants et leurs équipages « prêts à être déployés » (Miragenews).

Union européenne :

Le 10 février, une délégation du service des transports et de la mobilité de la Commission européenne, en collaboration avec les autorités néerlandaises, s’est rendue dans le port de Rotterdam afin d’évaluer la manière dont seraient répartis les fonds du plan d’action pour la mobilité militaire de 2018 dont l’objectif est d’adapter les infrastructures portuaires afin d’accueillir les navires de guerre en transit (PortNews).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

L’US Navy a procédé à l’essai d’un patrouilleur autonome début février, lors de l’exercice de contreterrorisme Solide Curtain 2020 à la base navale de Norfolk, en Virginie. Adaptable et endurant, le « CUSV » d’environ 12 mètres avait été conçu dans les années 2000 pour le repérage et la destruction de mines dans le cadre du programme de construction Littoral combat ship. L’exercice, consistant en la défense de bâtiments militaires amarrés, donne espoir que l’engin sera bientôt prêt pour des missions de sécurité portuaire (TheMaritimeExecutive).

Le 13 février, la marine pakistanaise a admis au service actif le PNS Yarmook, tête de série d’une classe de deux corvettes multi-missions dont la seconde unité, le Tabuk, doit être admise en mai. Déplaçant 2 300 tonnes, ces bâtiments sont dérivés du patrouilleur hauturier OPV 1900 du constructeur néerlandais Damen. Conçues pour emporter un hélicoptère et deux embarcations de transport rapides, ces corvettes permettront d’assurer à la fois des missions de souveraineté et des déploiements en océan Indien (Janes).

La marine russe va moderniser les douze corvettes lance-missiles de classe Nanuchka affectées à la 114e brigade de la flotte du Pacifique. Ces dernières seront dotées du système de missiles antinavires Uran, de radars de nouvelle génération et d’une propulsion diesel plus puissante. Déplaçant seulement 570 tonnes, ces bâtiments ont notamment pour mission de protéger la base de Vilyuchinsk, dans la péninsule du Kamtchatka, à partir de laquelle est déployée une partie des forces sous-marines stratégiques russes (NavyRecognition).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

L’énergéticien néerlandais TenneT a annoncé le développement prochain de deux réseaux électriques de 2 GW, en plus des huit de 0,7 GW déjà prévus, pour ses fermes éoliennes offshore au large des Pays-Bas. L’entreprise a ainsi pour objectif de répondre à 40 % des besoins en électricité du pays à l’horizon 2030. À terme, TenneT prévoit que ses champs atteignent 4 GW de capacité (PortNews).

Spécialisée dans l’exploration en eaux profondes, la société américaine Ocean Infinity a commencé la production d’une flotte de quinze navires autonomes à travers une nouvelle filière baptisée Armada. Ces navires seront contrôlés par des marins basés à Austin (Texas) et Southampton (Royaume-Uni) via liaison satellite. Équipés d’une large gamme de capteurs et de drones sous-marins, ils seront en mesure de recueillir des données visuelles et acoustiques jusqu’à 6000 mètres de profondeur (Mer et Marine).

Quinze associations professionnelles européennes membres du secteur des transports ont réagi favorablement, via un communiqué commun, au « pacte vert » de la Commission européenne visant à réduire les émissions de CO2. Elles y soulignent leur souhait d’être soutenues dans leur transition énergétique, l’importance d’un cadre législatif clair et insistent sur la nécessité pour l’Union européenne d’inciter les pays tiers à s’engager dans la même direction (MerEtMarine).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s