LES @MERS DU CESM

image003.jpg

10 décembre 1941 :

Destruction de la force Z britannique au large de Singapour. Envoyée pour protéger la colonie anglaise de Singapour d’une attaque japonaise, la force Z de l’amiral Philipps, composée du cuirassé Prince of Wales et du croiseur de bataille Repulse, appareille le 8 décembre pour intercepter une force de débarquement en route vers Kuantan, sur la côte orientale de la Malaisie. Rapidement repérée par des hydravions nippons au large des îles Anambas, l’escadre britannique subit à son retour vers Singapour, au matin du 10 décembre, plusieurs attaques aériennes de bombardiers torpilleurs de la marine impériale japonaise. La RAF ne pouvant fournir une couverture de chasse efficace, les deux grands bâtiments sont finalement torpillés et sombrent avec 840 marins à leur bord, dont l’amiral Philips, qui choisit de couler avec son navire.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Russie/OTAN :

Durant une réunion de haut niveau, le président Vladimir Poutine a affirmé qu’il était nécessaire d’améliorer la puissance des forces navales de son pays dans les années à venir. Les bâtiments russes actuellement déployés en mer Méditerranée et dans les océans Atlantique, Pacifique, Arctique et Indien seront bientôt renforcés par plus de 480 nouveaux moyens, bâtiments et systèmes de missiles confondus. M. Poutine a indiqué que le développement des activités militaires de l’OTAN près des frontières russes devait être considéré comme « une des menaces potentielles à l’encontre de la sécurité de son pays » (MaritimeExecutive).

Chine/Kenya :

La frégate lance-missiles chinoise Weifang est arrivée au port de Mombasa, au Kenya, pour une escale de plusieurs jours. Ce bâtiment avait dernièrement participé à l’exercice trilatéral mené en coopération avec les forces sud-africaines et russes au Cap du 24 au 29 novembre. Cette escale permettra au navire, hors de son port-base de Qingdao depuis le 29 août dernier, de subir des opérations de maintenance (Xinhua).

CTF-150/Australie/Nouvelle-Zélande/Canada :

Le 5 décembre, un état-major composé de marins australiens, néo-zélandais et canadiens a pris le commandement de la Combined Task Force 150 basée à Bahreïn. Mené par le Commodore australien, cet état-major prend la suite du commandement britannique qui avait saisi l’équivalent de plus de 2 millions d’euros de drogues grâce à l’intervention de navires britanniques, français, pakistanais et américains durant quatre mois (NavalToday).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Le 7 décembre a eu lieu la cérémonie de baptême du futur porte-avions nucléaire de l’US Navy, l’USS John F. Kennedy, aux chantiers HII de Newport News. Il s’agit du second porte-avions à porter ce nom, le précédent ayant été retiré du service actif en 2007. Deuxième unité de la classe Gerald R. Ford, il est doté de nombreuses améliorations par rapport à la classe Nimitz, notamment en matière de propulsion et de système de catapulte. Il devrait être admis au service actif en 2022 (NavalToday).

Le sous-marin nucléaire d’attaque russe de la classe Iassen-M, le Kazan, a mené le 6 décembre, dans le cadre de ses essais en mer, un tir de torpille en mer Blanche. Selon la déclaration de la Flotte du Nord, la ciblé aurait été touchée avec succès. Deuxième unité d’une classe de sept bâtiments, le Kazan devrait être admis au service actif en 2020 (NavyRecognition).

La marine grecque a admis au service actif l’Atlas I, navire auxiliaire déplaçant 3 000 tonnes, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à la base navale de Salamine, près du Pirée. Durant cette cérémonie, le président grec Prokopios Pavlopoulos a déclaré que son pays était prêt à défendre sa zone économique exclusive et a appelé la Turquie à respecter le droit international (NavyRecognition).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

L’Islande a décidé d’abaisser le seuil autorisé de teneur en soufre des combustibles marins utilisés dans ses eaux territoriales, le faisant passer de 3,5 % à 0,1 %, soit un taux inférieur à celui imposé par l’OMI dans toutes les eaux à compter du 1er janvier 2020. Selon le gouvernement islandais, la teneur en soufre du fioul lourd actuellement commercialisé sur le territoire national est comprise entre 0,64 et 1,94 %, alors que la moyenne mondiale est de 2,6 %. (MaritimeExecutive).

Le groupe danois APM Terminals, propriétaire exploitant du terminal à conteneurs du port suédois de Göteborg, a annoncé que ce dernier serait débarrassé des combustibles d’origine fossile d’ici 2020. Les émissions de gaz à effet de serre du plus grand terminal de Scandinavie devraient ainsi être réduites de 90 % par rapport à l’année 2010, surpassant l’objectif du gouvernement suédois de réduire ses émissions dans le domaine du transport de 70 % sur la période 2010-2030 (MarineLink).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s