LES @MERS DU CESM

21 octobre 1805 :

Mort de l’Amiral Nelson. Né en 1758 dans le nord de l’Angleterre, Horatio Nelson intègre la Royal Navy comme mousse à l’âge de douze ans, embarquant sur un vaisseau de 64 canons sous les ordres de son oncle. Lui-même commandant à 20 ans, Nelson s’illustre par son courage et son sens tactique qui permettent à l’Angleterre des victoires décisives contre ses grands rivaux de la fin de XVIIIe siècle. Devenu Vice-Amiral malgré son infirmité – il fut éborgné puis amputé d’un bras –, il tente plusieurs fois de mettre fin à sa carrière mais sera systématiquement rappelé. Le 21 octobre 1805, touché par un tir français lors de la bataille de Trafalgar, il décède à bord de son vaisseau amiral, le HMS Victory, à l’âge de 47 ans.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Indonésie/Philippines :

La frégate KRI John Lie, de type F 2000, et la corvette KRI Frans Kaisiepi, de classe Sigma, de la marine indonésienne, sont arrivées le 15 octobre dans la baie de Subic, aux Philippines, pour une escale de 4 jours. Deuxième visite de ce type entre les deux pays depuis le début de l’année, l’objectif est, selon les autorités indonésiennes, de promouvoir la culture nationale et d’améliorer les relations diplomatiques (Inquirer).

Malaisie/mer de Chine méridionale :

Le ministre des Affaires étrangères malaisien, Saifuddin Abdullah, a indiqué le 16 octobre que son pays allait renforcer sa marine afin de contrôler le trafic maritime en mer de Chine méridionale, zone sujette à une forte présence de superpuissances, dont la Chine. Le gouvernement malaisien se sent en effet en position de faiblesse, considérant que les bâtiments de sa marine ne font pas le poids face aux embarcations des garde-côtes chinois (France24).

Russie/mer Méditerranée :

Les corvettes lance-missiles russes Vasily Bykov et Dmitry Rogachev (projet 22160) ont quitté leur port-base de Sébastopol pour un déploiement de longue durée en mer Méditerranée dans le cadre de la mise en place, en 2013, d’une task force visant à assurer une présence permanente dans la région. D’un déplacement de 1 600 tonnes, ces deux bâtiments ont été admis au service actif en 2018, et quatre autres unités sont prévues pour cette classe (NavyRecognition).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

La Turquie a officiellement lancé l’Indigenous Submarine Project, un programme de sous-marins de construction locale. Les études de conception sont en cours, pour une première unité attendue en seconde moitié des années 2030. D’un déplacement prévu de 1 850 tonnes, ce sous-marin disposera d’une propulsion anaérobie et devrait s’inspirer du type U-214 allemand. Six unités doivent être construites aux chantiers navals turcs de Gölcük (NavyRecognition).

Séoul a conclu avec le constructeur naval sud-coréen Hyundai Heavy Industries un contrat de conception d’une nouvelle classe de porte-hélicoptères d’assaut, baptisée projet LPX-II. La Corée du Sud dispose déjà de la classe de porte-hélicoptères Dokdo, dont une première unité a été admise au service actif en 2007 tandis qu’une seconde devrait l’être en 2020. Cette nouvelle génération pourrait embarquer des chasseurs F-35B à décollage court et atterrissage vertical (NavalToday).

Le navire de base mobile expéditionnaire (ESB) USS Miguel Keith a réussi ses essais à la mer au large de la Californie. Troisième unité d’une même variante des Expeditionary Transport Docks, ce bâtiment de soutien est conçu comme poste de commandement avancé capable d’appuyer des missions de guerre des mines, de renseignement et d’intervention. Il dispose d’un pont d’atterrissage pour hélicoptères et peut embarquer des chalands de débarquement (USNINews).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le gouvernement allemand a annoncé le 10 octobre des mesures visant à réduire la pollution dans les ports de mer Baltique et de mer du Nord. L’objectif est de remplacer les énergies fossiles jusqu’à présent utilisées pour produire l’électricité utile aux navires à quai par de l’énergie renouvelable produite à terre. Des compagnies de croisière telles que TUI et AIDA ont salué cette décision (WorldMaritimeNews).

Le gouvernement américain a demandé à la compagnie de transport maritime chinoise COSCO d’arrêter de désactiver le systèmed’identification automatique (AIS) de ses pétroliers, arguant de la dangerosité de cette pratique pour la navigation. Pour rappel, l’entreprise chinoise avait été sanctionnée pour non-respect des sanctions américaines sur le commerce de pétrole iranien. Environ un tiers des pétroliers chinois sont soupçonnés d’avoir désactivé leur système AIS afin d’être indétectables et de pouvoir ainsi échapper aux sanctions (TheMaritimeExecutive).

Aux termes d’un accord conclu le 22 septembre dernier, l’entreprise chinoise China Sam Group va louer à l’archipel des Salomon l’île de Tulagi, afin notamment d’y établir une raffinerie. D’une superficie de 2 km² pour 1 200 habitants, cette ancienne base navale japonaise dispose d’un port naturel en eaux profondes. Les Îles Salomon viennent de se ranger aux vues de la République populaire en mettant fin à leurs relations diplomatiques avec Taïwan. Les États-Unis et l’Australie s’inquiètent d’un potentiel usage de l’île à des fins militaires (SouthChinaMorningPost).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s