Exercice « Argus 2019 »

190827_ema_argus_003_article_pleine_colonne.jpg

Exercice « Argus 2019 » : le patrouilleur Fulmar et un Falcon 50 participent à l’exercice danois de sauvetage en mer au Groenland, ayant pour objectif la recherche et le sauvetage de naufragés devant les côtes accidentées du sud du Groenland.

Cet exercice de grande ampleur, -organisé par la marine royale danoise, en coopération avec la Marine nationale, les garde-côtes américains et la police groenlandaise-, s’est déroulé sous commandement du Joint Arctic Command et du Commandant en chef pour l’Atlantique. Il a été l’occasion de conduire un entraînement aux opérations en zone arctique où les ressortissants français sont de plus en plus nombreux à se rendre.
Le dispositif aéro-maritime mis en œuvre comprenait deux bâtiments patrouilleurs, le Fulmar pour la marine française et le SISAK III de la police du Groenland, deux avions de surveillance et d’intervention maritime, le Falcon 50M de la Flottille 24F et le CL-604 Challenger danois, ainsi qu’un hélicoptère de sauvetage de la société Air Greenland affrété pour ce type d’opérations.
Les équipages ont ainsi pu acquérir les compétences nécessaires pour naviguer et voler dans cet environnement à proximité de dénivelés importants et face à des conditions climatiques souvent extrêmes.
L’équipage du Fulmar s’est pleinement intégré au dispositif en exploitant son nouveau drone qui est un moyen de détection des naufragés pratique et rapide à mettre en œuvre. Le Falcon 50M quant à lui a réalisé une mission de contrôle de pollution maritime au profit du Joint Arctic Command, dont l’équipage était renforcé pour l’occasion d’un officier danois embarqué.
Pour les unités françaises déployées, l’exercice ARGUS 19 a permis de profiter des savoir-faire danois, notamment sur les aspects liés à la météorologie, et de tester leur matériel dans un environnement atypique.

Le patrouilleur Fulmar et la vedette SISAK III de la police groenlandaise ont de plus, conduit un entraînement commun et dense dans le cadre grandiose des fjords groenlandais : remorquages, assistance à la mer et échange de personnels. Malgré la barrière de la langue, le professionnalisme des deux équipages a conduit à faire de cet entraînement un succès.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s