image003.png

23 juin 1826 :

Retour à Brest de Hyacinthe de Bougainville à l’issue de plus de deux ans de diplomatie navale dans le Pacifique et en Asie du Sud-Est. Face à une marine britannique omniprésente sur les océans, mission est confiée au Capitaine de Vaisseau de Bougainville d’entamer un tour du monde afin d’explorer les opportunités pour le commerce français. À bord de la frégate Thétis et accompagné de la corvette Espérance, il se rend notamment aux Indes, à Singapour, Manille, Canton, Surabaya et Sydney avant de revenir en France via le cap Horn. Bien que mené par Bougainville, scientifique reconnu, ce voyage est avant tout politique. Il en profite toutefois pour réaliser des cartes et mener des études hydrographiques sur diverses contrées lointaines qui seront publiées en 1837 avec le récit de son voyage. 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

États-Unis/Iran :

Un drone de surveillance RQ-4 Global Hawk de l’US Navy a été abattu par les forces iraniennes le 20 juin dans le golfe Arabo-Persique. Il s’agit d’une nouvelle escalade dans la région après l’attaque qui a visé deux pétroliers le 13 juin dernier. Téhéran a justifié cette neutralisation en déclarant que le drone survolait son espace aérien, ce que Washington conteste, l’appareil évoluant selon lui dans l’espace aérien international, à 34 km des côtes iraniennes, lorsqu’il a été abattu (LeMonde).

Vietnam/Japon/Thaïlande :

Le 17 juin, la marine vietnamienne et la Force maritime d’autodéfense japonaise ont mené un exercice naval bilatéral au sud-est du Vietnam visant à améliorer les compétences tactiques des deux forces et à approfondir leur coopération (TheDiplomat). Par ailleurs, le Vietnam cherche également à se rapprocher de Bangkok. Le chef d’état-major de la marine thaïlandaise s’est en effet rendu la semaine dernière au Vietnam dans le cadre d’une visite officielle afin de discuter de la coopération maritime entre les deux États (TheDiplomat).

OTAN/mer Baltique :

L’exercice BALTOPS, mené annuellement en mer Baltique par les membres de l’OTAN, prend fin ce vendredi 21 juin. Débuté le 9 juin, il a réuni 50 navires, 36 aéronefs et deux sous-marins de 18 nations ainsi que 8 600 personnels, soit plus du double de l’édition 2017. Le vice-amiral Lewis, commandant de la IIe flotte américaine, dont l’exercice constitue le premier engagement depuis sa réactivation, a ainsi rappelé l’importance du théâtre nord-atlantique pour l’US Navy (USNI).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Le constructeur naval sud-coréen Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering (DSME) a commencé les essais mer du Dosan Ahn Chang-ho, premier d’une flotte de neuf sous-marins d’attaque diesel-électriques, divisés en trois lots, prévus dans le cadre du programme KSS-3. D’un déplacement de 3 800 tonnes en plongée, son système anaérobie lui assurera une autonomie de 70 jours. Il disposera de six tubes de lancement verticaux pour des missiles de croisière Cheong Ryong (Jane’s).

La marine allemande a admis au service actif le 17 juin la frégate Baden-Württemberg, première unité de la classe éponyme. Construite par le chantier naval TKMS, ce bâtiment mesure 149 mètres de long pour un déplacement de 7 000 tonnes. Les quatre unités de cette classe vont remplacer, à terme, les huit bâtiments de la classe Bremen (DefenseWorld).

Le 17 juin, la marine philippine a admis au service actif ses premiers hélicoptères AW159 Lynx Wildcat destinés à la lutte anti sous-marine et anti-surface. Conçus par l’entreprise italienne Leonardo, ils seront embarqués sur les frégates de classe José Rizal. Lors de cette même cérémonie, les Philippines ont également réceptionné quatre véhicules d’assaut amphibies coréens commandés en 2016 à la société de défense sud-coréenne Hanwha Techwin (Jane’s).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le mardi 18 juin, les ministres de la Pêche des États membres de l’Union européenne ont décidé d’autoriser les subventions pour renouveler certains bateaux de pêche européens, dans le cadre de la modernisation du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (Feamp). Le régime de ce fonds interdit normalement les aides publiques afin d’éviter la surpêche, aussi les subventions seront conditionnées au fait de ne pas augmenter la capacité des flottes (Marine&Océans).

La société japonaise de transport maritime Mitsui O.S.K. Lines (MOL) a conclu un accord d’affrètement de courte durée pour un méthanier avec l’entreprise gazière indienne GAIL. Ce contrat devrait permettre à MOL de développer son implantation en Inde, GAIL étant la principale société du secteur du gaz naturel liquéfié (GNL) du pays (WorldMaritimeNews).

La Russie et la Chine se sont opposées à la suspension des livraisons de pétrole raffiné à la Corée du Nord lors d’une réunion à l’ONU le 18 juin dernier. Les États-Unis, soutenus par 25 autres pays, accusent en effet Pyongyang de violer les sanctions émises par l’ONU via des transbordements en mer qui lui permettent d’importer plus que la limite annuelle de 500 000 barils de produits pétroliers raffinés qui lui est imposée (ConnaissanceDesEnergies).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s