LES @MERS DU CESM

image003.jpg

12 mai 1637 :

Reprise des îles de Lérins. En septembre 1635, durant la guerre de Trente Ans, les îles de Lérins sont envahies par les Espagnols qui les transforment en bases avancées pour attaquer les côtes de Provence. En 1637, le cardinal de Richelieu décide de lancer une grande opération pour récupérer les îles : 39 vaisseaux sous les ordres de l’archevêque de Bordeaux, l’amiral de Sourdis, et 7 500 hommes. Les troupes débarquent sans encombre et assiègent les cinq forts des îles. L’Armada échoue à leur porter secours et après 45 jours de combat, les garnisons espagnoles se rendent ; les drapeaux pris sont exposés à Notre-Dame de Paris. 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Australie/Vietnam :

Le porte-hélicoptères HMAS Canberra et la frégate HMAS Newcastle de classe Adelaide ont fait escale à Cam Ranh Bay, du 7 au 10 mai, dans le cadre du déploiement australien Indo-Pacific Endeavour 2019 (IPE 19). C’est la première fois qu’une visite est réalisée au Vietnam dans le cadre de l’IPE. Celle-ci s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux États en matière de défense amorcé en mars 2018, et plus globalement dans la stratégie australienne de multiplication des partenariats avec les forces de la région (DefenceConnect).

États-Unis/Chine/Russie/Arctique :

Le 6 mai 2019, le chef de la diplomatie américaine, M. Mike Pompeo, a profité d’une réunion du Conseil de l’Arctique présidée par la Finlande pour prononcer un discours dans lequel il accusait la Russie et la Chine, dont les délégations étaient présentes, de vouloir privatiser l’Arctique. Selon le secrétaire d’État américain, les mesures prises par ces deux États constituent une menace à la liberté de navigation dans la région, ce qui y justifie une présence renforcée de son pays dans les années à venir (RFI).

Mer de Chine :

Le destroyer USS William P. Lawrence, de classe Arleigh Burke, a pris part à une série d’exercices en mer de Chine méridionale du 2 au 8 mai aux côtés de bâtiments indiens, japonais et philippin. Concomitamment, le 6 mai, deux autres Arleigh Burke, l’USS Preble et l’USS Chung Hoon ont mené une opération de liberté de navigation à moins de 12 milles marins des îles Spratleys revendiquées par de nombreux États riverains, notamment la Chine (NavalToday).

INDUSTRIE DE DÉFENSE 

Le navire-amiral de la marine russe, le porte-avions Admiral Kuznetsov, passera l’année 2020 en cale sèche, où continuera sa modernisation, a annoncé l’agence officielle russe TASS le 7 mai. Les travaux avaient été fortement retardés à la suite de la chute d’une grue en octobre dernier qui avait provoqué le naufrage du seul dock flottant pouvant accueillir le bâtiment durant sa période d’entretien ainsi que de légers dommages sur le navire, alors que celui-ci était à son bord. Le chantier naval United Shipbuilding Corporation assure toutefois que les travaux prendront fin à la date initialement prévue, soit en 2021 (TheDiplomat).

Le corps des Marines des États-Unis a sélectionné le Naval Strike Missile (NSM) de l’entreprise norvégienne Kongsberg afin d’assurer une défense antinavire depuis les côtes, en appui del’US Navy. L’intégration de ces missiles sera assurée par Raytheon après une série de tests qui devraient être menés en 2020. En juin 2018, l’US Navy avait elle aussi décidé d’équiper ses futures frégates avec le NSM (NavalToday).

Le 10 mai a eu lieu la cérémonie de pose de la quille du patrouilleur Arafura, première unité de la classe éponyme, destiné à la marine australienne. Mesurant 80 mètres pour un déplacement de 1 600 tonnes, les 12 bâtiments prévus doivent remplacer les patrouilleurs de la classe Armidale. Le lancement de la première unité devrait avoir lieu en 2021 (NavalToday).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

L’US Navy a officiellement annoncé qu’elle mettait un terme à son aide dans les recherches du F-35A japonais qui s’était abîmé en mer du Japon le 9 avril dernier (USNINews).

Les ports de Rotterdam et Guangzhou ont signé un accord de partenariat le 7 mai lors de la Conférence internationale sur les ports qui se tenait en Chine. Guangzhou est un des plus grands ports à conteneurs au monde et continue de croître. L’accord avec Rotterdam a pour but un partage d’expertise et de bonnes pratiques, notamment en matière de gestion (WorldMaritimeNews).

Plus d’une centaine de compagnies maritimes et neuf ONG font appel à l’Organisation maritime internationale (OMI) dans une lettre ouverte afin qu’elle impose des limitations de vitesse aux navires commerciaux, ceci dans le but de limiter la pollution liée au trafic maritime. Cette mesure pourrait être mise en application immédiatement, contrairement à celles impliquant des modifications sur les bateaux ou infrastructures portuaires selon l’une des ONG signataires (HellenicShippingNews).

Lundi 6 mai, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a annoncé que la Bretagne et l’Irlande seraient reliées d’ici 2026 par un câble électrique à courant continu de 575 km, dont 500 sous-marins, d’une puissance de 700 MW. Ce projet, baptisé Celtic interconnector, vise notamment à faciliter la transition énergétique dans l’UE (LaTribune).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s