Trois déroutements de navire pratiquant la pêche illégale en une semaine, par les moyens maritimes des forces armées en Guyane.

1170x485blobbig_1589.png

Mercredi 17 avril, les deux patrouilleurs Antilles Guyane (PAG)  la Résolue  et  la Confiance appuyés par un hélicoptère Fennec de la base aérienne 367 ont mené une opération de lutte contre la pêche illégale entre la frontière brésilienne et l’estuaire de l’Approuague. Les équipes de contrôles ont pu arraisonner un premier navire en situation de pêche illégale, avant de prendre le contrôle d’un second, non loin de la côte où ils tentaient de se replier. La direction de la mer a ordonné le déroutement de ces deux navires, escortés par les deux patrouilleurs, vers le port du Larivot. Les équipages ont été entendus par les gendarmes, leur cargaison, leurs engins de pêche et leurs navires saisis.

Une semaine plus tard, mercredi 24 avril, la vedette de gendarmerie maritime Mahury, en patrouille également dans l’estuaire de l’Oyapock, a contrôlé un navire brésilien en action de pêche illégale du côté français de la délimitation maritime. À l’issue d’un déroutement de 12 heures, le navire a été sorti de l’eau sur le terreplein du Larivot. Le capitaine a fait l’objet d’une garde à vue  ; son navire sera détruit par un prestataire agréé.

Le bilan de ces trois déroutements par les FAG représente des saisies de 1,7 tonnes de poisson, 4,4 km de filets et 35 kg de vessies natatoires.

Fortes de 2 100 militaires, les FAG exercent des missions de soutien de l’action de l’État et contribuent aux missions de souveraineté. À ce titre, elles garantissent la protection du territoire national, et contribuent au maintien de la sécurité dans la zone de responsabilité permanente unique Caraïbes (ZRP), à la lutte contre l’orpaillage illégal (opération Harpie), à la sécurisation du centre spatial guyanais (opération Titan), et à la lutte contre la pêche illégale. Dans le cadre de leur mission de police des pêches, les FAG garantissent la souveraineté de la France sur les eaux placées sous sa juridiction, répondent aux engagements internationaux pris par la France dans le domaine de préservation des ressources halieutiques, et combattent les activités maritimes illicites.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s