LES @MERS DU CESM

image003.jpg

4-8 mai 1942

Bataille de la mer de Corail. Le 29 avril, l’amiral Nimitz dépêche deux groupes de porte-avions et un groupe de croiseurs affronter l’importante flotte japonaise qui doit attaquer Port Moresby (Papouasie-Nouvelle Guinée). Le combat a lieu à distance, les coups sont portés uniquement par des aéronefs. Si les pertes américaines sont plus lourdes que les japonaises, l’offensive nippone est finalement contrée, marquant le premier arrêt depuis Pearl Harbor de l’expansion japonaise dans le Pacifique. La bataille de la mer de Corail (et celle de Midway, un mois plus tard) démontre l’importance de la maîtrise des airs lors de combats navals et établit le porte-avions comme nouveau capital ship.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Russie/Turquie

La frégate lance-missiles russe Admiral Essen, de la classe Admiral Grigorovich, est arrivée en escale à Istanbul le 30 avril, pour l’ouverture du salon international de l’armement IDEF 2019. Le bâtiment accueillera les visiteurs du salon jusqu’au 3 mai. Cette participation s’inscrit dans le cadre du rapprochement économique, politique et militaire entre la Russie et la Turquie, avec, en toile de fond, l’achat par la Turquie de systèmes de défense antiaérienne S400 russes, dont la livraison prévue en juillet crée des tensions au sein de l’OTAN (NavyRecognition).

États-Unis/Méditerranée

Le porte-avions nucléaires américain USS Abraham Lincoln, du type Theodore Roosevelt, a rejoint le groupe du porte-hélicoptères italien Giuseppe Garibaldi en Méditerranée pour l’exercice international Mare Aperto. 40 bâtiments, 30 aéronefs et cinq sous-marins des marines du Canada, des États-Unis et de cinq nations européennes vont participer à cet entraînement jusqu’au 10 mai prochain (NavalToday).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Première des quatre frégates de type 125, la Baden-Württemberg de la classe éponyme, a été livrée pour la deuxième fois à la marine allemande le 30 avril. Une première livraison avait eu lieu en novembre 2016, mais le bâtiment avait été renvoyé aux chantiers de TKMS, après des premiers essais en mer qui avaient révélé d’importants problèmes de conception et des dysfonctionnements du système de combat. D’un déplacement de 7 200 tonnes, ces quatre frégates doivent remplacer les huit bâtiments de type F122, de classe Bremen, dont seulement deux sont encore en service (Opex360).

Le gouvernement sud-coréen a validé le 30 avril le budget destiné à la construction de trois nouveaux destroyers lance-missiles modernisés de classe Sejong, des bâtiments d’un déplacement de 10 000 tonnes et dotés du système de combat AEGIS, ainsi que d’un second lot de trois sous-marins de type KSS III. Ces six unités, représentant une dépense totale de 5,6 milliards d’euros, devraient être livrées à la marine sud-coréenne à la fin des années 2020 (Jane’s360).

Le secrétaire à la Marine et le chef d’état-major de la marine américains ont fait un point sur les programmes futurs devant des représentants de la Maison Blanche et du Congrès. Ils ont qualifié le développement des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de la classe Columbia de « priorité principale », un programme qui respecte pour l’instant son calendrier et son enveloppe budgétaire. Par ailleurs, le Vice-Président Mike Pence a annoncé le 30 avril que le porte-avions nucléaire USS Harry S. Truman ne sera pas retiré du service actif à mi- vie (USNINews).

Filiale du groupe italien Fincantieri, VARD Marine a signé le 2 mai, en marge du salon international de défense IDEF 2019, un mémorandum d’entente avec l’organisme interarmées turc ASFAT. Dans le cadre de cet accord, VARD va livrer le design de différents types de navires qui seront construits dans les chantiers navals turcs, pour l’usage propre de la Turquie ou à des fins d’exportations (MarineLink).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le 1er mai, suite à un nouveau report du Brexit, le gouvernement britannique a choisi de casser les contrats de fret maritime destinés à garantir l’approvisionnement du pays en cas de sortie de l’UE sans accord. Le National Audit Office (organe de contrôle des dépenses gouvernementales) estime à près de 66 millions d’euros le dédommagement financier des compagnies de ferries impliquées (LaTribune).

L’hydrolienne « P154 » de Guinard Énergies a été testée avec succès pendant deux mois à la Ria d’Étel (Morbihan), une zone réunissant des conditions particulièrement favorables au bon fonctionnement d’un tel engin. Durant cette période, une production moyenne de 40 à 50 kW/h a été atteinte. Ces hydroliennes de petite taille sont destinées à l’alimentation électrique de petites entités ou de régions isolées (LeTélégramme).

Le 28 avril, un mémorandum a été signé entre l’Autorité de la Zone Économique du Canal de Suez (SCZone) et la société Tianjin Economic-Technological Development Area (TEDA, initialement créée pour la gestion du port franc de Tianjin, en Chine) pour lancer la seconde phase de développement d’une Zone industrielle Sino-Egyptienne sur le site d’Aïn Sokhna. Un investissement de 5 Mds de dollars devrait permettre l’implantation de plusieurs secteurs industriels dans un espace de six km² directement relié au canal et la création de 25 000 emplois (HellenicShippingNews).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s