LES @MERS DU CESM

image003.jpg

12 mars 1808 :

Mort de Jean-Gaspard Vence, corsaire et amiral. Fils d’armateur, Vence va alterner pendant 40 ans embarquements à la course, marine de guerre et fonctions à terre, dont le premier poste de préfet maritime de Toulon, en 1800. Il s’illustre particulièrement aux Antilles, durant la Guerre d’indépendance américaine, d’abord comme corsaire sous pavillon américain (211 prises et 40 combats en 18 mois, sa tête est mise à prix par les Anglais), puis dans la marine royale. Marin audacieux, Vence se distingue aussi au combat à terre, à la prise de Grenade et lors de l’expédition de Savannah. « Vence toujours devance ». 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Russie :

La frégate lance-missiles Admiral Gorshkov (Projet 22350) a passé Gibraltar et est entrée en Méditerranée. Admise au service actif à l’été 2018 et affectée à la flotte du Nord, elle a quitté son port-base le 26 février dernier pour son premier déploiement de longue durée. Elle est accompagnée des remorqueurs de haute mer Nikolay Chiker (Projet P-5757) et Elbruz (projet 23120), ainsi que du pétrolier-ravitailleur Kama (TASS).

Turquie/Soudan :

La frégate lance-missiles turque Gökçeada a fait escale pour trois jours, du 9 au 11 mars, à Port-Soudan afin de « renforcer la sécurité » en mer Rouge, selon le général soudanais Moussa Ahmed Moussa. Lors de la visite du président turc en décembre 2017, le Soudan avait procédé officiellement à la cession pour 99 ans à la Turquie du port de Suakin, situé plus au sud. Si cette location vise, d’après Ankara, à valoriser le tourisme, le renforcement de la présence turque en mer Rouge suscite l’appréhension de l’Égypte et de l’Arabie saoudite (Marine&Océans).

Royaume-Uni/Japon :

Après avoir traversé l’Atlantique et le Pacifique, la frégate britannique HMS Montrose est arrivée à Tokyo le vendredi 8 mars pour une visite de six jours. Elle participera ensuite à des exercices navals rassemblant des unités de la force maritime d’autodéfense japonaise et de la VIIe flotte américaine, puis le bâtiment rejoindra le golfe Persique où il doit stationner trois ans (NavalToday).  

INDUSTRIE DE DÉFENSE

 Le destroyer lance-missiles américain USS Zumwalt, tête de série de la classe éponyme, a quitté le 8 mars le port de San Diego pour son premier déploiement opérationnel. À cette occasion, le navire conduira des tests d’évaluation de nombreux systèmes avant une admission au service actif prévue d’ici la fin de l’année. Lors de ce déploiement, l’USS Zumwalt devrait faire escale à la base navale canadienne d’Esquimalt (NavalToday).

Les chantiers navals Mitsubishi Heavy Industries (MHI) ont lancé le 8 mars le patrouilleur Reimei, troisième unité de la classe Shikishima. Destiné aux garde-côtes japonais, le navire mesure 150 mètres de long pour un déplacement de 6 500 tonnes. Capable d’embarquer deux hélicoptères, il est destiné à des missions de surveillance et de recherche. Le Reimei devrait être admis au service actif en 2020 (Jane’s360).

Le ministère de la Défense britannique prévoit d’acquérir de nouveaux systèmes de leurre anti-missiles anti-navires Naval Passive Off-Board Decoy (N-POD) afin de remplacer les Outfit DLF(3b) actuellement en service au sein de la Royal Navy. Il devrait s’agir d’un système similaire, un leurre passif flottant déployable. Le N-POD devrait être opérationnel en 2025 (NavyRecognition).

Le chantier naval chinois de Huangpu a mis à l’eau la corvette Enshi, 58e unité de Type 056 de la marine chinoise. Depuis le lancement du programme en 2011, le rythme de production s’établit autour de six à dix coques par an, dont quatre sur le seul premier trimestre 2019 (EastPendulum). Ce rythme élevé de production est parfaitement illustré par de récentes photographies du chantier naval de Jiangnan qui montrent la construction simultanée de 15 destroyers (types 052D et 055) et du troisième porte-avions (Type 003) (NavalNews).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le chantier naval Ares a débuté le programme de construction de 105 patrouilleurs rapides type 35 FPB au profit des garde-côtes turcs. Un accord avec l’Union européenne datant de 2016 prévoyait un soutien financier à hauteur de 20 millions d’euros afin d’améliorer les capacités du pays en matière de recherche et de sauvetage en mer. Outre l’investissement en matériel, une formation du personnel est prévue. Les premières unités devraient être livrées en 2020 (LeMarin).

Le projet du gazoduc EastMed, devant acheminer le gaz de Méditerranée orientale vers l’Europe de l’Ouest, connaît des difficultés. Alors que le gouvernement italien a ordonné une nouvelle étude d’impact environnemental, imposant un temps d’arrêt au projet (LaStampa), le ministre des Affaires étrangères libanais, Gebran Bassil, a averti les pays de la région que Beyrouth ne laisserait pas la construction de ce pipeline se faire dans les zones maritimes revendiquées par le Liban (Reuters). En parallèle, l’Europe, qui souhaite diminuer sa dépendance aux importations de gaz russe, vise à doubler ses importations de GNL américain à l’horizon 2023 (HellenicShippingNews).

D’après Izvestia, Moscou a établi une nouvelle règlementation concernant les navires étrangers qui souhaiteraient transiter par le passage du Nord-Est, voie maritime longeant la côte arctique russe. Les États devront ainsi notifier le passage de leur bâtiment au moins 45 jours à l’avance, en fournir les caractéristiques techniques (nom, destination, dates de transit, longueur, etc.) et accueillir à son bord un pilote russe (ArcticToday).

Les autorités vietnamiennes ont annoncé qu‘un navire des garde-côtes chinois avait percuté et coulé un bateau de pêche vietnamien, près du récif Discovery, dans les îles Paracels, le 6 mars dernier. Bien qu’occupé par la Chine depuis 1974, cet archipel situé en mer de Chine méridionale est revendiqué par le Viêtnam. Les cinq pêcheurs ont été secourus par un autre navire vietnamien (NavyTimes).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Retrouvez également l’ensemble de nos publications et activités sur Facebook et Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s