Une année opérationnelle forte en Manche-mer du Nord

caiman-20150324.jpg

Le 30 janvier 2019, le vice-amiral d’escadre Philippe Dutrieux, préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord présentait le bilan de l’année 2018 au sémaphore de Boulogne-sur-Mer. Un bilan en hausse sur l’ensemble de la façade avec plus d’opérations que ce soit pour le sauvetage en mer, l’assistance aux navires ou le déminage.

Avec 218 opérations et 62 deux personnes sauvées en 2018, les hélicoptères Caïman Marine et Dauphin, stationnés respectivement à Maupertus et au Touquet restent le moyen privilégié de sauvetage sur leurs zones respectives. A leur actif, quelques sauvetages emblématiques comme celui du voilier Xoro en pleine tempête Eleanor ou le sauvetage in extremis de l’équipage de la vedette Floriannicolas IV en septembre au large de Dieppe.

Ce bilan met aussi en exergue l’activité du groupe des plongeurs-démineurs et des chasseurs de mines en Manche avec une activité qui ne se dément pas en 2018, plus de 920 engins détruits soit une hausse de 45 % . Cette augmentation est liée aux nombreuses campagnes menée en 2018 dont la destruction des bombes d’aviation présentes dans les 18 barges coulées devant Dieppe ou la dépollution de l’épave du HMS Lawford. L’année 2018 aura une fois de plus était riche du point de vue opérationnel. Retrouvez les chiffres de 2018  ci-dessous:

DP+Bilan+Ops+2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s