LES @MERS DU CESM

image002.jpg

4 janvier 1806 :

Naissance de Matthew Maury, l’explorateur immobile des mers. Officier de l’US Navy, il est affecté à terre après un accident qui l’empêche de naviguer. Il a alors l’intuition de compiler les données météorologiques et océanologiques des journaux de bord archivés pour établir des cartes statistiques des vents et des courants. Ces pilot charts vont permettre aux navires à voile de l’époque de réduire considérablement leurs temps de trajet. Pour enrichir ses premiers travaux, Maury met en place un système de relevé océanographique et météorologique standardisé qui, très vite, sera appliqué dans le monde entier.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Malaisie/Singapour :

La Malaisie et Singapour sont parvenus à un accord le 8 janvier pour mettre fin à l’escalade de tensions provoquée par un différend relatif à la délimitation de leur frontière maritime. Début décembre, la Malaisie avait envoyé un baliseur, le MV Polaris, dans la zone contestée, ouvrant une crise diplomatique. Le navire a quitté la zone quelques heures avant le début de la rencontre entre les ministres des Affaires étrangères des deux États, à l’origine de l’accord (Jane’s360).

Chine/États-Unis :

La chaîne de télévision d’État chinoise CCTV a annoncé le déploiement, le 8 janvier, de batteries terrestres de missiles balistiques antinavire DF-26 dans le nord-ouest du pays. Cette annonce pourrait être une réponse à l’opération de liberté de navigation (FONOP) menée par le destroyer lance-missiles de type Arleigh Burke Flight II A USS Mc Campbell en mer de Chine, la veille (ChinaMilitary).

Chine/Cambodge :

Trois navires de la marine chinoise ont fait escale au port de Sihanoukville, au Cambodge, le 9 janvier, pour quatre jours. Cette visite intervient  alors que des rumeurs de création d’une base chinoise dans le pays, pourtant démenties par les autorités cambodgiennes, se faisaient pressantes. Cette escale visait à resserrer les liens déjà forts entre les deux États, favorisés par la chute de l’influence des États-Unis au Cambodge (SouthChinaMorningPost).

Pour aller plus loin :

L’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 a eu pour conséquence de bouleverser l’équilibre des puissances en mer Noire depuis la chute de l’URSS. Moscou y a déployé de nouveaux bâtiments et sous-marins, des batteries de défense antiaérienne S400 et des systèmes de brouillage en vue de s’assurer une supériorité dans la zone. WarOnTheRocks revient sur ces changements de stratégie, développant notamment le point de vue russe sur le sujet, que Moscou justifie par les tensions avec l’Ukraine et le risque d’un possible engagement de l’OTAN dans la zone.

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Les sous-marins conventionnels Ouarsenis (031) et Hoggar (032), de la classe Kilo (projet 636), ont été admis au service actif dans la marine algérienne mercredi 9 janvier, à la base de Mers el-Kébir. Commandés en 2013 et 2014, ils ont été construits aux Chantiers naval de l’Amirauté, à Saint-Pétersbourg. D’un déplacement de 3 076 tonnes, ces sous-marins très silencieux plongent jusqu’à 300 m et peuvent être équipés de missiles Kalibr. Deux autres unités (projet 877EKM) auraient par ailleurs été commandées (DefenceWeb).

La frégate multi-missions Bhumibol Adulyadej (ex-Tachin) est arrivée lundi 7 janvier à la base navale de Sattahip, en Thaïlande. Elle a été construite par l’entreprise sud-coréenne Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering’s sur un modèle dérivé du destroyer sud-coréen de type KDX-1. Ce bâtiment de type DW3000 (3 650 tpc) dispose d’un système de lancement vertical de huit cellules et de lance-missiles Harpoon. Une deuxième unité devrait être construite localement grâce à un transfert de technologie (NavalToday).

Selon un rapport de l’agence russe TASS, la phase de R&D d’une version améliorée du missile de croisière subsonique Kalibr est lancée. Sa portée serait de 4 500 km, soit quasiment le double du missile Kalibr 3-M14 (environ 2 300 km). Pouvant emporter jusqu’à une tonne de charge militaire conventionnelle ou nucléaire, il devrait remplacer, à la fin des années 2020, les actuels missiles Kalibr, embarqués sur des bâtiments de surface ou des sous-marins (TheDiplomat).

Une version navale de radar transhorizon serait actuellement en cours de développement pour équiper la marine chinoise. Les radars transhorizon peuvent avoir une portée de plusieurs milliers de kilomètres, contrairement aux radars traditionnels limités par la courbure de la terre. La société américaine Raytheon travaille actuellement sur un système similaire (SouthChinaMorningPost).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le président russe Vladimir Poutine a inauguré le 8 janvier la première unité flottante de stockage et de regazéification (FSRU) de GNL du pays, à Kaliningrad. Depuis, l’approvisionnement en gaz de l’enclave via un gazoduc traversant la Lituanie a été stoppé et remplacé par le GNL provenant de la FSRU, a indiqué le PDG du groupe Gazprom, Alexei Miller. D’une capacité de 2,7 milliards de mètres cubes de gaz par an, la plate-forme vise à satisfaire totalement les besoins gaziers de Kaliningrad (HellenicShippingNews).

Le port du Pirée, en Grèce, est devenu le deuxième port à conteneurs de Méditerranée dépassant Algésiras (Espagne), mais toujours derrière Valence. Propriété de l’opérateur portuaire chinois Cosco Shipping Ports depuis 2016, Le Pirée continue son ascension. En 2019, les trois terminaux du port devraient atteindre un total de 4,9 MEVP, juste derrière Valence et ses 5,1 MEVP. Proche du Canal de Suez, il s’agit d’une escale phare du projet des « Nouvelles routes de la soie » (JournaldelaMarineMarchande).

Mardi 8 janvier, la Commission européenne a décidé d’ouvrir une enquête sur le rachat des Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire par Fincantieri, de crainte d’une distorsion de concurrence sur le marché de la construction navale. La Commission a été saisie par les autorités de la concurrence française et allemande, bien que le chiffre d’affaires de l’opération soit inférieur au seuil de notification obligatoire (UsineNouvelle).

Pour vous abonner, abonner vos relations ou vous désabonner des @mers, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s