LES @MERS DU CESM

image003.jpg

22 novembre 1718 :

Mort de Barbe Noire à la bataille d’Ocracoke. Craignant l’établissement d’une base de pirates sur Ocracoke, une île proche de la Caroline du Nord, les négociants américains convainquent le Gouverneur de Virginie de lancer la Royal Navy contre Edward Teach, dit Barbe Noire. Le lieutenant Robert Maynard arme deux sloops à faible tirant d’eau pour pénétrer dans les Outer Banks et attaquer le pirate dans son repaire. Le combat est violent, les Anglais sont tous tués ou blessés. La fin de Barbe Noire est aussi épique que son existence : plusieurs fois touché, il meurt dans un terrible duel avec Maynard au pistolet et à l’épée.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Égypte/Arabie saoudite/EAU/Koweït/Bahreïn/Jordanie :

La première édition de l’exercice Arab Shield, qui s’est tenue du 3 au 16 novembre, a réuni l’Égypte, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Koweït, Bahreïn et la Jordanie avec, comme observateurs, le Liban et le Maroc. Comprenant des forces terrestres, aériennes et navales, ces entraînements conjoints se sont déroulés dans le nord-est de l’Égypte et en mer Méditerranée. Ils pourraient être une première étape dans la constitution d’une Alliance stratégique pour le Moyen-Orient (MESA) que les États-Unis appellent de leurs vœux (IsraelDefense).

APEC :

Le déroulement du sommet APEC 2018 (Asia-Pacific Economic Cooperation) en Papouasie-Nouvelle-Guinée a été rendu difficile par les dissensions entre les États-Unis et la Chine, empêchant pour la première fois l’élaboration d’un communiqué final. Les deux « géants » ont affiché leur rivalité dans cette région du Pacifique, alors que le royaume du Tonga vient d’intégrer le projet chinois des Nouvelles routes de la soie, tandis que les États-Unis et l’Australie ont annoncé un projet commun de modernisation de la base papou-néo-guinéenne de Manus Island (ABCNews).

Cambodge :

Le Premier ministre cambodgien a annoncé, lundi 19 novembre, qu’aucune base militaire étrangère ne serait ouverte dans le royaume. Cette déclaration fait notamment suite à une lettre du Vice-Président américain Mike Pence qui s’inquiétait des rumeurs d’installation d’une emprise navale chinoise dans le sud-ouest du pays ouvrant sur le golfe de Thaïlande et, de là, donnant un accès facilité à la mer de Chine méridionale (LeFigaro).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Le destroyer lance-missile américain USS Michael Monsoor et le porte-aéronefs britannique HMS Queen Elizabethse sont rencontrés en Atlantique pour un « PHOTEX » à l’occasion des commémorations du Veteran’s Day, le 11 novembre dernier. Le Michael Monsoor, deuxième bâtiment de la classe Zumwalt, devrait rejoindre le service actif en janvier 2019 (NavalToday).

L’US Navy a pris possession le 15 novembre dernier du bâtiment de transport rapide de personnel USNS Burlington,de classe Spearhead, construit par les chantiers Austal. Il s’agit du 10e navire de cette classe à être livré à l’armée américaine depuis la mise sur cale de la première unité en 2010. À terme, le Military Sealift Command disposera d’au moins treize unités de ce type de bâtiment de transport rapide et de soutien, conçu pour opérer en eaux peu profondes (NavalToday).

Le sous-marin argentin San Juan, de type TR-1700, a été localisé le 17 novembre, un an après qu’il a disparu avec 44 membres d’équipage à son bord. Ce sont les robots sous-marins de la société américaine Ocean Infinity qui ont retrouvé l’épave à plus de 900 mètres de profondeur et à 600 km à l’est de Comodoro Rivadavia, dans l’océan Atlantique. Le bâtiment a sans doute implosé, les investigations continuent (Mer&Marine).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Afin de se prémunir contre d’éventuelles sanctions américaines dans le cadre du blocus économique imposé à l’Iran, la société Bureau Veritas a sorti de sa flotte classée six navires exploités par des armements publics iraniens sous pavillon panaméen. Onze des douze sociétés de classification majeures dans le monde ont adopté la même démarche. La douzième et dernière, la société italienne Rita, relève d’un pays exempté temporairement de sanctions (LeMarin).

Le 19 novembre, les présidents turc Recep Tayyip Erdoğan et russe Vladimir Poutine ont marqué par leur rencontre la fin des travaux de construction du tronçon sous-marin du gazoduc TurkStream. Une fois la phase terrestre achevée d’ici fin 2019, près de 31 milliards de mètres cubes de gaz transiteront chaque année de Russie via la mer Noire vers la Turquie, puis l’Europe, en contournant l’Ukraine. Ce projet illustre concrètement la reprise des relations turco-russes, notamment par des coopérations étroites dans les domaines de l’énergie et de l’armement (Capital).

Le paquebot Queen Elizabeth est actuellement en arrêt technique pour douze jours à Brest. Parmi les nombreux travaux qui mobiliseront plus de 250 personnes en continu, le principal est l’installation de scrubbers, des dispositifs de nettoyage des fumées du navire qui permettent de retenir une partie des émissions sulfurées (LeTélégramme).

Le Liberia vient de rejoindre le Maritime Anti-Corruption Network (MACN), une initiative privée visant à lutter contre la corruption dans le domaine maritime. Premier État à faire partie de la centaine de membres de cette organisation lancée en 2011, le Liberia accorde aujourd’hui son pavillon à plus de 4 000 navires dans le monde (Imarest).

Si vous souhaitez vous désabonner de tout ou partie des éditions du CESM, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s