LES @MERS DU CESM

image003.jpg

29 octobre 1932 :

Lancement du paquebot Normandie. Tout à bord du Normandie est exceptionnel : les lignes d’eau et l’étrave, la silhouette, les trois cheminées dessinées par Marin Marie, le tonnage (80 000 t) qui en fait le plus grand paquebot du monde à son lancement, la propulsion turbo-électrique de 160 000 ch, la vitesse record de plus de 32 nœuds. L’aménagement intérieur, Art déco, luxueux dans ses moindres détails, fait appel aux Français les plus renommés : Patout, Lalique, Daum, Jouve … Le Normandie remporte le Ruban bleu lors de son voyage inaugural en 1935, avec une traversée de l’Atlantique à près de 30 nœuds. 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Grèce/Turquie :
Les tensions entre la Grèce et la Turquie se sont accrues depuis que l’ancien ministre des Affaires étrangères grec, M. Nikos Kotzias, a annoncé samedi 20 octobre qu’Athènes envisageait de porter de 6 à 12 nautiques la largeur de ses eaux territoriales, dans un premier temps en mer Ionienne, à l’ouest du pays. En réaction, le 23 octobre, la Turquie a rappelé qu’une semblable mesure appliquée unilatéralement par la Grèce en mer Égée constituerait pour les autorités d’Ankara un casus belli (Reuters).

Madagascar/Russie :
Le Severomorsk, destroyer lance-missiles russe de la Flotte du nord, a quitté mercredi 24 octobre Antsiranana, à Madagascar. Cette escale s’inscrivait dans le cadre du plan de coopération militaire internationale du ministère de la Défense russe qui prévoit des visites d’affaires dans des ports d’Asie et d’Afrique. Parti de Severomorsk, son port–base, le 5 juillet dernier, il a abord fait escale à Alger (Algérie), Victoria (Seychelles) et Pemba (Mozambique) et devrait poursuivre son déploiement en océan Indien par d’autres escales (L’expressdeMadagascar).

Philippines :

Conformément à la volonté du président Duterte de faire du renforcement des capacités de défense une priorité, le Département du budget et de la gestion philippin a annoncé que le budget 2019 du ministère de la Défense s’élèverait à 3,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 34 % par rapport à celui de 2018. 15,2 % de ce budget devrait être consacré aux forces navales philippines (Jane’s360).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

La société Israel Aerospace Industries (IAI) a officialisé le 24 octobre un contrat de vente de systèmes de défense aérienne LRSAM (Barak 8 ER) à la marine indienne. L’accord prévoit la livraison de la version navalisée du Barak 8 afin d’en équiper sept bâtiments. Ce missile sol-air est conçu pour la défense contre tous types de menaces aériennes, des aéronefs aux missiles de croisière (Marine&Océans).

Les chantiers navals Pella Shipyard de Saint-Pétersbourg ont lancé le 23 octobre le Burya, quatrième corvette lance-missiles de la classe Karakurt. Déplaçant 800 tonnes pour 67 mètres de long, elle peut tirer des missiles de croisièreKalibr. Le Burya est ainsi capable de mener des missions de service public en zone littorale, mais également des missions de combat (NavalToday).

À l’occasion du salon Euronaval, l’entreprise Thales a dévoilé le Sonoflash, une bouée acoustique dédiée à la lutte anti-sous-marine en réseau. Mise en œuvre par des navires ou des aéronefs, elle peut être active ou passive et serait interopérable avec le sonar trempé Flash, présent sur les NH90, et les sonars remorqués Captas, qui équipent les frégates multi-missions françaises. La Marine nationale sera la première à bénéficier de ce système qui armera les avions de patrouille maritime ATL2 et les NH90 (Opex360).

La société suédoise Saab a présenté, lors du salon Euronaval, un nouveau mode de détection des vitesses hypersoniques sur son radar naval Sea Giraffe. Il permettrait de détecter et suivre des missiles évoluant à partir de Mach 5 ce qui n’est pas le cas des radars actuels (NavalToday).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le gouvernement fédéral des États-Unis a autorisé la création d’une île artificielle en mer de Beaufort, au nord de l’Alaska, pour l’extraction de pétrole offshore. Située au-delà du cercle arctique, cette installation serait soumise à des conditions d’exploitation strictes en vue de protéger l’écosystème de la zone. La société Hilcorp Energy, qui conduit le projet, est cependant encore en attente d’autorisations, notamment de l’État d’Alaska (Bloomberg).

Une île hawaïenne qui faisait l’objet de recherches par des scientifiques américains a disparu, recouverte par les eaux après le passage de l’ouragan Walaka début octobre. East Island, d’une superficie de 44 km², devait exister depuis 1 000 ou 2 000 ans et abritait principalement des phoques moines et des tortues vertes. Les chercheurs, qui y étudiaient l’impact du changement climatique sur des environnements fragiles, misaient sur une disparition au cours des deux prochaines décennies (LeMonde).

Le secteur de la croisière en Asie est en plein essor, il compte un nouvel acteur, l’armateur chinois Cosco qui vient de racheter à la compagnie britannique P&O Cruises l’Oriana, un paquebot de 1 818 passagers, pour des circuits en Asie (LeMarin). En 2017, China State Shipbuilding Corporation (CSSC) s’était pour sa part associée avec Carnival et Fincantieri pour la construction à Shanghai de deux paquebots (avec une option pour quatre unités supplémentaires), pour une mise en service en 2023 (SeatradeCruise).

Le comité de protection du milieu marin (MEPC) de l’Organisation maritime internationale (OMI) a rejeté, mercredi 24 octobre, lors de sa 73e session, le projet Experience building phase. Cette initiative portée par différents États (Bahamas, Panama, Libéria, Îles Marshall) et associations d’armateurs (Bimco, Intertanko et Intercargo) plaidait pour une application progressive de la nouvelle limitation en soufre du carburant des navires, fixée à 0,5 % et applicable dès 2020, afin de répondre aux difficultés qu’elle engendre. L’initiative était par ailleurs soutenue par les États-Unis qui disent craindre à la fois une possible pénurie de carburant peu soufré et une baisse du pouvoir d’achat des ménages consécutive au renchérissement du coût du transport maritime (MeretMarine).

Si vous souhaitez vous désabonner de tout ou partie des éditions du CESM, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s