LES @MERS DU CESM

image003.jpg

7 octobre 1795 :

Prise du Convoi du Levant. Le 14 septembre, une escadre de neuf navires sous les ordres du contre-amiral Richery appareille de Toulon et passe Gibraltar pour attaquer les intérêts britanniques aux Caraïbes et en Atlantique Nord. Justement, au large du cap Saint Vincent, les Français aperçoivent un important convoi marchand, le Convoi du Levant, escorté par quatre navires de guerre anglais. L’attaque est vite lancée, l’HMS Censeur est démâté à coups de canon et capturé, les autres navires britanniques s’enfuient. À Richery reviennent la victoire et la prise de trente navires marchands avec leurs riches cargaisons.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Japon/Sri Lanka :

Le 30 septembre dernier, le porte-hélicoptères Kaga (classe Izumo, 24 000 tpc), a fait escale pour cinq jours dans le port de Colombo, au Sri Lanka. Le périple du Kaga, qui va ensuite faire escale en Inde, s’inscrit dans la stratégie japonaise d’un « océan Pacifique libre et ouvert » développée pour contrebalancer l’influence grandissante de la Chine dans la zone (JapanToday).

Philippines/Russie :

Le transport de chaland de débarquement philippin Tarlac fait escale au port russe de Vladivostok du 1er au 6 octobre dans le but de développer progressivement une coopération entre les deux marines (CanadianInquirer). Dans le même temps, le commandant de la marine américaine pour la zone indo-pacifique, l’amiral Philip Davidson, et le chef des forces armées philippines, le général Carlito Galvez, ont signé une série d’accords pour renforcer leurs activités en matière de coopération militaire pour l’année 2019. Traditionnellement alliées des États-Unis, les Philippines opèrent un rapprochement avec la Russie et la Chine depuis l’élection du président Duterte, en 2016, pour diversifier leurs alliances et leurs soutiens (USNINews).

États-Unis :

L’amiral James G. Foggo, commandant les forces navales américaines en Europe, s’alarme de l’activité croissante des sous-marins russes en Atlantique Nord et de la réactivation des bases russes en Arctique. L’amiral Foggo dirigera d’ailleurs l’exercice Trident Juncture 2018 que l’OTAN va mener en Norvège en octobre et novembre 2018. 70 navires, 120 aéronefs et 40 000 militaires en provenance de 30 pays devraient participer à ces manœuvres, les plus importantes dans la région depuis la fin de la Guerre froide (USNINews).

Pour aller plus loin :

Les principaux points de tensions actuels convergent vers les « espaces maritimes clés ». Ce concept fait référence à toutes les zones dont la prise ou le contrôle permettent d’influencer la circulation ou la manœuvre des navires civils et militaires, les réseaux de câbles sous-marins et le trafic commercial. Certains de ces espaces sont anciens, comme le détroit de Malacca, d’autres plus récents, comme l’Arctique et les îles artificielles en mer de Chine méridionale. War on the Rocks met en évidence l’importance pour une puissance navale, en l’occurrence la flotte américaine, d’identifier ces espaces maritimes pour déterminer sa logique de manœuvre. 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Les systèmes de positionnement dynamique, de navigation et de liaison de données du nouveau bâtiment hydrographique de la marine sud-africaine seront fournis par la société Unique Group, spécialiste de l’offshore profond. Développé sur la base du VARD 9 105, d’une longueur de 95 mètres, ce navire disposera d’une autonomie en mer de 44 jours et pourra embarquer jusqu’à 120 personnes. Il remplacera le SAS Protea, en service depuis 1972 (NavalToday).

Le déclin de l’industrie du nucléaire civil aux États-Unis risque de susciter des difficultés à l’US Navy concernant la maintenance à cause d’une perte de compétences pour ses navires à propulsion nucléaire (porte-avions et sous-marins), voire de la pénaliser pour des développements futurs. La situation est d’autant plus délicate pour la marine américaine qu’à l’inverse, ce secteur connaît un dynamisme important en Russie et en Chine (USNI).

L’Oryu, 11e sous-marin conventionnel de la classe Soryu, a été lancé le 4 octobre aux chantiers Mitsubishi Heavy Industries (MHI) de Kobé. C’est le premier sous-marin de la force maritime d’autodéfense japonaise à être doté de batteries lithium-ion, d’une énergie massique bien plus élevée que les batteries au plomb qui équipent les premières unités de la série. Cette évolution permettra à l’Oryu de gagner en autonomie et en discrétion (NavalToday).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Avec 4 % de croissance pour l’année 2017, le trafic maritime de marchandises enregistre sa plus forte augmentation depuis 2012, selon le rapport 2018 de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED). 10,7 milliards de tonnes de biens ont transité par mer en 2017, avec une croissance notable du transport par conteneurs (+6,4 %) et du vrac sec (+5,1 %) (CNUCED).

Le 3 septembre, la société néerlandaise d’assistance en mer Boskalis a officialisé l’obtention, pour sa filiale SMIT Salvage, de deux contrats de sauvetage et d’assistance en mer au profit de la marine américaine. Un troisième contrat a été attribué à la compagnie américaine Donjon Marine. L’US Navy bénéficiera ainsi de leurs services de sauvetage en mer, de remorquage, de génie océanique et de capacités anti-pollution (MerEtMarine). La coalition industrielle SEA/LGN, qui promeut la généralisation du gaz naturel liquéfié (GNL) comme carburant maritime, a annoncé le 2 octobre que le port de Singapour devenait le troisième port membre du groupe. La cité-État a déjà investi 19 millions de dollars dans les équipements liés à l’emploi de cette énergie. Ces investissements sont à rapprocher de la réduction décidée par l’Organisation maritime internationale des émissions de soufre dans le transport maritime, mesures qui entreront en vigueur en 2020 (LNGIndustry).

Si vous souhaitez vous désabonner de tout ou partie des éditions du CESM, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s