LES @MERS DU CESM

image003.jpg

15 juillet 1867 :

Naissance de Jean-Baptiste Charcot. Fils du neurologue renommé Jean-Martin Charcot, il exerce lui-aussi la médecine avant de se lancer, la trentaine passée, dans l’aventure des pôles. Il conduit la première expédition française en Antarctique, avec Le Français, puis, à bord du Pourquoi pas ? IV, continue son étude des deux pôles. L’apport scientifique de ses missions est considérable, Charcot est un héros national. Surnommé « le gentleman des pôles », Charcot meurt en mer lors du naufrage de son navire sur les côtes islandaises, dans une tempête, en 1936.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Mer Noire :

L’exercice naval multinational Sea Breeze mené par l’US Navy a débuté le 9 juillet en mer Noire, au large du port ukrainien d’Odessa. Ces manœuvres, qui mobilisent 29 bâtiments de surface (dont le navire amiral de la 6e flotte des États-Unis, l’USS Mount Whitney), un sous-marin, 25 avions et plus de 3 000 militaires de 19 marines différentes, ont pour objectif d’améliorer l’interopérabilité entre les nations participantes et le renforcement d’une architecture de sécurité régionale. Sont notamment programmés des exercices d’interdiction maritime, de défense aérienne et de guerre anti-sous-marine (NavalToday).

Philippines :

L’agence de presse officielle du gouvernement philippin a rendu public, lundi 9 juillet, le début des travaux d’amélioration de la base navale de Rafael Ramos, située sur l’île de Mactan, dans la province centrale de Cebu. Estimés à 16 millions d’euros, ces aménagements permettront à la base d’accueillir les futurs bâtiments de la marine philippine, dont les deux frégates type HDF de 3 000 tonnes construites dans les chantiers sud-coréens de Hyundaiqui devraient être livrées à partir de 2020 (Jane’s).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Un point officiel a été fait mercredi sur la situation du destroyer lance-missiles USS Michael Monsoor, deuxième unité de la classe Zumwalt (type DDG 1 000). Il est maintenu à quai à la base navale de Bath, dans le Maine, dans l’attente du remplacement d’une de ses turbines à gaz principales MT30 Rolls Royce endommagée durant une période d’essais à la mer. Le Monsoor retournera ensuite à son port-base de San Diego, en Californie, pour mener des essais de système de combat (USNI-News).

La frégate britannique HMS Northumberland, type 23, a de nouveau été remise solennellement à la marine le 6 juillet dernier dans le port de Tyne, au nord-est de l’Angleterre. Admis au service actif en 1994, le bâtiment de 4 200 tonnes sort d’un arrêt technique majeur pour modernisation, avec notamment l’installation du nouveau système de missiles surface-air Sea Ceptor (NavalToday).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Depuis le 11 juillet, l’État français est officiellement propriétaire à 100 % du chantier naval STX de Saint-Nazaire, après avoir racheté les parts détenues (2/3 du capital) par le groupe coréen STX Offshore & Shipbuilding, en faillite. Cette situation ne devrait être que temporaire : l’Agence des participations de l’État (APE) va faire prochainement entrer au capital de STX des actionnaires minoritaires (Naval Group, salariés, entreprises locales…) avant de céder 50 % des parts à Fincantieri, dès l’accord des autorités de concurrence. STX Saint Nazaire devrait retrouver très bientôt son nom historique de Chantiers de l’Atlantique (UsineNouvelle).

Selon le rapport sur la situation mondiale des pêches et de l’aquaculture publié le 9 juillet par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), un tiers des poissons à travers le monde serait pêché en vain, alors même qu’un niveau record de production a été atteint en 2016 : 171 millions de tonnes de poissons pêchées, dont 88 % destinés à la consommation humaine. Aux premiers rangs de ce gaspillage, la relâche en mer des prises du fait de leur non-conformité ou leur dégradation à cause d’une mauvaise gestion de la réfrigération à bord des navires (FranceInter).

La Commission européenne a publié son premier rapport annuel de sur l’économie bleue. Elle y  souligne le développement continu du secteur dont le chiffre d’affaires dans l’Union s’élevait à près de 570 milliards d’euros en 2016. L’UE souhaite profiter de son littoral, long de 68 000 km, afin de renforcer son économie bleue, génératrice de croissance économique (entre 1,4 et 2,75 % du PIB français) et d’emplois (1,5 % de ceux de l’UE) (CommissionEuropéenne).

La publication des @mers reprendra le 4 septembre.

Nous vous souhaitons un très bel été !

Si vous souhaitez vous désabonner de tout ou partie des éditions du CESM, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s