LES @MERS DU CESM

image003.jpg

6 juin 1678 :

Naissance de Louis-Alexandre de Bourbon. Fils légitimé de Louis XIV, il est fait amiral de France à l’âge de cinq ans : autant qu’un honneur, c’est le début d’une carrière. Il commande à la mer les flottes françaises et s’illustre en 1704 devant Malaga, où 170 navires, dont 100 de ligne, s’affrontent en un terrible duel d’artillerie (les Français tirent plus de 100 000 coups de canon). La victoire lui vaut d’ailleurs la Toison d’or. Président du Conseil de la Marine à partir de 1715, il tombe en disgrâce sous la Régence et se retire à Rambouillet, où il s’éteint en 1737.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

OTAN/Baltique :

Vingt-deux marines participent à l’exercice international BALTOPS 2018 de l’OTAN en mer Baltique. Ces manœuvres, qui ont débuté le 3 juin et dureront deux semaines, sont menées par l’US Navy et réunissent 60 avions de chasse, 42 navires et un sous-marin suédois de classe Södermanland. L’exercice a pour objectif d’améliorer les compétences de chaque marine dans la lutte des trois milieux, en guerre des mines et en opérations amphibies. Accueilli en début d’exercice par le port de Klaipeda, en Lituanie, Baltops 2018 se clôturera au port de Kiel, en Allemagne (NavalToday).

États-Unis :

L’armée américaine a renommé, mercredi 31 mai, le « Commandement Pacifique des États-Unis » en « Commandement Indo-Pacifique des États-Unis ». Ce changement d’appellation reflète l’importance grandissante de l’Inde dans la stratégie américaine régionale face à l’expansion chinoise. Ce commandement regroupe plus de 375 000 personnels civils et militaires et est l’un des plus importants des États-Unis (MarineLink).

Israël :

Les forces de défense israéliennes ont annoncé, le 30 mai, avoir frappé des infrastructures navales appartenant au groupe Hamas, dans la bande de Gaza. Selon les sources israéliennes, ces infrastructures servaient au développement du « terrorisme maritime mené par le Hamas » et renfermaient des sites de production de missiles et des systèmes de défense aérienne (Jane’s).

 Australie :

La marine australienne a entamé son exercice annuel IPE (Indo-Pacific Endeavour) le 2 juin dernier. Au départ de Townsville, les forces navales australiennes vont effectuer une tournée des ports dans la région du Pacifique-Sud, visitant six États insulaires, des Fidji à la Papouasie-Nouvelle-Guinée pour mener des entraînements conjoints. La flotte australienne est composée du porte-hélicoptères HMAS Adelaide, des frégates Melbourne et Toowoomba et du pétrolier-ravitailleur Success. Ce déploiement vise à améliorer l’interopérabilité des marines du Pacifique-Sud et à renforcer les partenariats existants (NavalToday).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

La société chinoise Yunzhou Tech Corporation a publié, fin mai, une vidéo de présentation de ses capacités en matière de drones de surface. On peut y voir 56 petits bateaux sans pilote effectuer des manœuvres complexes en mer de Chine méridionale de manière parfaitement synchronisée. L’intérêt tactique de l’essaim de drones est de permettre l’engagement de bâtiments lourds et la saturation de leurs moyens de défense avec des engins de faible coût et faciles à produire en masse. Certaines autorités de la marine chinoise, plus enclines au développement d’armements classiques, resteraient à convaincre (WarisBoring).  La marine pakistanaise a annoncé la signature d’un contrat d’acquisition de deux frégates anti-sous-marines type 054A chinoises supplémentaires. Quatre devraient donc rejoindre les forces pakistanaises d’ici 2021. Ces dernières ont par ailleurs déjà reçu quatre frégates F-22P chinoises et attendent huit sous-marins de type S20 commandés par Islamabad en 2016 (EastPendulum).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Un chalutier embarquant 200 migrants a fait naufrage, dans la soirée du samedi 2 juin, à sept nautiques de l’île tunisienne de Kerkennah. Les secours tunisiens dépêchés sur place ont comptabilisé 48 noyés et ont annoncé que le bilan pourrait s’alourdir pour dépasser plus d’une centaine de victimes. Située à une vingtaine de kilomètres du port de Sfax, Kerkennah est le principal point de départ du littoral tunisien vers l’île italienne de Lampedusa, distante de 200 nautiques (LeMonde).

Selon le nouveau rapport sur le shipping international du site VesselsValue, les armateurs grecs sont désormais propriétaires de 17 % de la flotte mondiale de commerce, contre 13 % dix ans auparavant. Majoritairement composée de vraquiers et de pétroliers, cette flotte représente 370 millions de tonnes en lourd, pour une valeur estimée à près de 100 milliards de dollars, loin devant la Chine et le Japon qui complètent le podium (GreekTravelsPages).

Les autorités péruviennes retiennent à quai le Damanzaihao, plus grand navire-usine au monde, dans le cadre d’une enquête pour pêche illicite et pollution dans les eaux péruviennes. Construit au début des années 1980 dans un chantier japonais pour le compte d’une compagnie pétrolière norvégienne, le Damanzaihao avait été reconverti en navire-usine par un chantier chinois en 2008. Capable de traiter 547 000 tonnes de poisson par an, le navire de pêche s’est déjà vu infligé une lourde amende en 2014 par Lima pour des faits de pêche illicite (Maritime-Executive).

Pour aller plus loin :

L’Institut français des relations internationales (IFRI) revient dans sa note de mai sur l’évolution des projets d’exploration et de production d’hydrocarbures en Afrique depuis 2014. Fortement impacté par la baisse des cours du pétrole, le rapport de force entre les majors traditionnelles et les juniors fraîchement arrivées sur le continent a permis la mise en production de nouvelles zones, notamment en Afrique de l’Est, avec l’exemple du Kenya pour le pétrole ou celui de la Tanzanie et du Mozambique pour  l’exploitation du gaz.

Si vous souhaitez vous désabonner de tout ou partie des éditions du CESM, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s