LES @MERS DU CESM

image003.jpg

16 mai 1850 :

Lancement à Toulon du vaisseau Napoléon. Dessiné par le grand ingénieur Henri Dupuy de Lôme, le Napoléon est le premier navire de ligne au monde à avoir été conçu avec une propulsion à hélice mue par une machine à vapeur. C’est un vaisseau à deux ponts, armé de 90 canons, capable de filer plus de 12 nœuds. Ses performances se révèlent durant la guerre de Crimée : le Napoléon est une révolution d’architecture navale qui convainc toutes les marines de guerre d’abandonner les roues à aube puis la voile. La France construira huit autres navires inspirés du Napoléon, eux aussi réalisés par Dupuy de Lôme.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

États-Unis/Iran :

La reprise des sanctions américaines contre l’Iran, décidée le 8 mai dernier par le président Donald Trump, impactera de manière significative le commerce maritime iranien selon l’assureur britannique UK P&I Club. Les sanctions économiques, qui prendront à nouveau effet le 4 novembre 2018, vont bouleverser l’équilibre commercial iranien alors que Téhéran était parvenu à doubler ses exportations quotidiennes de barils de pétrole depuis la levée des sanctions en 2016. Ces mesures restrictives vont également affecter les armateurs et les ports iraniens en limitant drastiquement le commerce de pétrole brut, de dérivés du pétrole et de produits pétrochimiques (LeMarin).

Yémen/Turquie :

Selon la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen, le vraquier turc Ince Inebolu a connu, jeudi 10 mai, une explosion d’origine inconnue sur sa coque avant bâbord alors que le navire chargé de 50 000 tonnes de blé russe était ancré en zone d’attente du port de Saleef, contrôlé par les rebelles Houthis sur la mer Rouge. Le vraquier a été remorqué jusqu’au port saoudien de Jizan pour réparations. Les Houthis accusent quant à eux des avions de chasse saoudiens d’avoir ciblé le navire pour l’empêcher de livrer sa cargaison (MarineLink).

Éthiopie/Soudan :

Les gouvernements éthiopien et soudanais ont annoncé des investissements conjoints pour le développement du port soudanais de Port-Soudan, ouvert sur la mer Rouge. Si le montant des investissements n’a pas été dévoilé, cette déclaration survient trois jours seulement après l’annonce de la prise de participation du gouvernement éthiopien dans le nouveau port kényan de Lamu, dans l’océan Indien. Enclavée depuis l’indépendance de l’Érythrée en 1993, l’Éthiopie va également investir dans le nouveau terminal à conteneurs de Doraleh, à Djibouti, et dans le port de Berbera, au Somaliland, afin de diversifier ses accès à la mer Rouge et à l’océan Indien, vitaux pour son commerce (Maritime-Executive).

Pologne :

Le secrétaire d’État à la défense polonais a annoncé, jeudi 10 mai, qu’aucun programme de nouveau sous-marin ne serait lancé avant 2022. La Pologne, qui désarme actuellement ses sous-marins de classe Kobben, ne disposera à partir de juin 2018 que de deux sous-marins classe Kobben lancés dans les années 1960 et d’un sous-marin de classe Kilo, l’Orzel, en attente de réparations depuis plusieurs mois (Jane’s).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Le Shandong, second porte-aéronefs de la marine chinoise et le premier de construction nationale, a finalement débuté ses essais de propulsion et de navigation le 13 mai. Ces premières manœuvres de six jours sont menées dans le golfe de Bohai. Le Shandong est une version améliorée du Liaoning, au service actif depuis 2012, et serait susceptible d’embarquer une dizaine de chasseurs supplémentaires que son sistership (une estimation de 35 contre 26 appareils J-15). La livraison duShandong à la marine chinoise est prévue pour septembre 2019 (EastPendulum)

La Corée du Sud a lancé, lundi 14 mai, son nouveau porte-hélicoptères d’assaut type LPX dans le port de Busan. Le Marado, second bâtiment de la classe Dokdo de 14 500 tonnes, dispose d’un système de combat et de radars améliorées de technologie coréenne. Pouvant atteindre une vitesse maximale de 23 nœuds et disposant d’une capacité d’accueil de dix hélicoptères, dix chars et plus de 700 soldats, le Marado sera livré en 2020 à la marine sud-coréenne (Yonhap).

Le constructeur naval américain Huntington Ingalls a annoncé le début de la construction du destroyer USS Jack Lucas, premier destroyer Arleigh Burke du type Flight III qui équipera l’US Navy à partir de 2024. L’USS Jack Lucas sera le premier bâtiment de la classe Arleigh Burke à être équipé du système radar tridimensionnel à balayage électronique AN/SPY-6 du groupe Raytheon, élément clé du système antibalistique AEGIS et considéré comme 30 fois plus performant que son prédécesseur AN/SPY-1D qui équipe les Arleigh Burke précédents (DefenseNews).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

L’armateur suisse MSC vient d’obtenir une concession de 30 ans dans le terminal Khalifa du port d’Abu Dhabi, moyennant près d’1,1 milliard de dollars d’investissements pour la construction de douze nouveaux quais (Mer&Marine). Cette annonce survient alors que l’émirat d’Abu Dhabi mène une politique de développement et de diversification portuaire via son établissement public Abu Dhabi Ports, dans le but de concurrencer le terminal Jebel Ali de l’émirat voisin de Dubaï, distant de moins d’une centaine de kilomètres (Mer&Marine).

Le Viêtnam vient d’inaugurer son nouveau port en eaux profondes d’Haiphong. Dragué à 14 mètres, ce projet a coûté la somme d’un milliard de dollars et permettra de traiter trois millions de conteneurs par an fin 2019, soit dix fois la capacité actuelle. Pour soutenir les échanges commerciaux dans la région, l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) a par ailleurs pris des mesures de suppression de taxes entre les pays que le port reliera (Viêtnam, Laos, Thaïlande et Myanmar) (Maritime-Executive).

Le premier train reliant directement les ports maritimes de Tangshan, en Chine, et d’Anvers, en Belgique, est arrivé dans le port belge dimanche 13 mai. Parti 16 jours avant de Chine, cet évènement est l’aboutissement de l’un des projets des « Nouvelles routes de la Soie » de l’Empire du Milieu vers l’Union européenne, qui prévoit un important développement de nouvelles voies de transports terrestres et maritimes (MarineLink).

Si vous souhaitez vous désabonner de tout ou partie des éditions du CESM, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s