LES @MERS DU CESM

image003.jpg

La Marine jour après jour :

 17 janvier 1939 :

Lancement du Richelieu. En 1935, face aux projets allemands (Scharnhorst) et italiens (Littorio), la France lance la construction de cuirassés rapides, les Richelieu, des navires de 35 000 tonnes, dotés d’une vitesse de 32 nœuds, d’une artillerie principale de huit canons de 380 mm et d’un blindage de coque de 34 cm à son maximum. Face à l’avancée allemande, le Richelieu, encore inachevé, appareille de Brest en juin 1940 et rejoint Dakar où il est attaqué, en septembre, par les Britanniques. Modernisé en 1943 aux États-Unis, il intègre la flotte orientale britannique pour mener avec les Alliés la guerre en océan Indien.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

 Turquie :

Le gouvernement turc a présenté lundi 15 janvier le tracé du futur « Canal Istanbul » qui permettra de relier, sans passer par le détroit du Bosphore, la mer Noire à la mer Égée via la mer de Marmara. Selon le ministre des transports et des communications, ce projet de 45 km creusé dans la rive européenne de la mégalopole réduirait « les risques liés au transport de produits dangereux par les navires dans le Bosphore ». Juridiquement parlant, cette voie sera sous le contrôle total de la Turquie alors que le Bosphore est un détroit international où la navigation des navires de commerce est libre. (Marine&Océans)

 Chine/Japon :

Un sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) chinois, type Shang (093), a fait surface le 12 janvier dans les eaux internationales situées au nord-est de l’archipel japonais des îles Senkaku. Le bâtiment avait été repéré les deux jours précédents par le destroyer japonais Onami et la frégate Oyodo alors qu’il naviguait, en plongée, non loin des îles Miyako pour rallier la mer de Chine orientale (EastPendulum).

Pour aller plus loin :

Radio France internationale revient sur l’augmentation des tensions entre les pays africains riverains de la mer Rouge, alors que le gouvernement soudanais vient de concéder pour 99 ans la gestion de la presqu’île de Suakin à la Turquie. Face à la volonté de cette dernière d’y installer une base militaire, l’Égypte et l’Érythrée renforcent leurs liens.

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Singapour vient de commencer la construction de deux sous-marins à propulsion anaérobie de type 218SG, portant à quatre le nombre d’unités de cette classe commandées pour sa marine. Ces bâtiments, conçus en transfert de technologie par TKMS, doivent remplacer les sous-marins de type Challenger à partir de 2021. Ils déplacent 2 000 tonnes pour une longueur de 70 mètres (NavalToday).

Le chef d’état-major de la marine indienne envisage de se doter d’encore plus d’avions de patrouille maritime P-8I Poseidon, spécialisés dans la lutte anti-sous-marine. L’Inde possède déjà huit unités de ce type et en a commandé quatre supplémentaires, mais ce chiffre pourrait donc augmenter dans un avenir proche. Ceci permettrait notamment au pays de compenser la faiblesse actuelle de sa composante sous-marine dans un contexte de tensions en océan Indien(EconomicTimes).

La marine indonésienne vient d’admettre au service actif le I Gusti Ngurah Rai, sa seconde frégate lance-missiles de classe Perusak Kawal Rudal (type SIGMA). Ces bâtiments ont été construits par l’indonésien PT PAL en coopération avec le néerlandais Damen, par transfert de technologie. Déplaçant 2 365 tonnes pour une longueur de 105 mètres, ce sont des navires multi-luttes qui pourront aussi assurer des missions de service public (NavalToday).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le pétrolier iranien Sanchi a sombré dimanche à 260 km des côtes chinoises après un incendie qui aura duré huit jours. Il n’y a plus aucun espoir de retrouver les 32 membres d’équipage. Les autorités chinoises s’emploient toujours à réduire l’impact environnemental de la catastrophe. Le pétrolier iranien transportait 136 000 tonnes d’hydrocarbures légers  (SouthChinaMorningPost).

Des chercheurs australiens viennent de publier une étude sur les effets du changement climatique, notamment sur la chaîne alimentaire maritime. Leurs conclusions montrent que, sous l’effet de températures plus élevées, les algues se dévitalisent et deviennent moins nourrissantes, affaiblissant du même coup les herbivores, qui à leur tour sont insuffisants pour les carnivores (MaritimeExecutive).

Les autorités portuaires russes ont mené, ces quinze derniers jours, sept inspections de navires de commerce finlandais, un chiffre très élevé comparé à l’usage habituel. Helsinki a fait part de ses inquiétudes quant à cette pratique et aux retards importants engendrés par les contrôles. Des discussions sur ce sujet seraient en cours entre les deux pays (HellenicShippingNews).

Si vous souhaitez vous désabonner de tout ou partie des éditions du CESM, envoyez un mail à l’adresse suivante : cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s