LES @MERS DU CESM

image003.jpg

La Marine jour après jour :

 29 novembre 1882 :

Naissance de l’inventeur de l’hydravion, Henri Fabre. Le 28 mars 1910, Fabre décolle de l’étang de Berre à bord d’un « canard » équipé de trois flotteurs. Il vole 800 mètres et se repose sur l’eau sans difficulté, réalisant ainsi le premier vol d’un hydravion. À flotteurs ou à coque, l’hydravion sera largement utilisé par l’aviation de tourisme, l’aviation commerciale et dans le monde militaire : ce seront ainsi les premiers avions mis en œuvre depuis des navires. Mi-XXe siècle, on en dote même des sous-marins comme le Surcouf, le japonais I-400 ou le HMS M2.

 DÉFENSE ET STRATÉGIE

Chine/Djibouti :

Les marines chinois déployés sur la base navale de Djibouti ont mené, le 23 novembre, leur premier exercice de tir d’artillerie et d’armes lourdes dans le désert de Grand Bara. Arrivé en août 2017, le contingent chinois, d’à peu près 400 hommes actuellement, s’est installé pour durer : les autorités chinoises et djiboutiennes ont en effet signé un bail de dix ans, reconductible, pour cette base. (EastPendulum)

Golfe de Guinée :

La Commission du golfe de Guinée (Angola, République du Congo, Gabon, Cameroun, Nigéria et Sao Tomé-et-Principe) a tenu le 23 novembre sa IVe assemblée des chefs d’État et de gouvernement dans la capitale nigériane d’Abuja. Les dirigeants présents ont annoncé le renouvellement de leurs efforts dans la lutte contre les activités illicites dans la zone et pour leur coopération dans l’exploitation des ressources naturelles (HellenicShippingNews).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

Le second sous-marin conventionnel de type A26, destiné à la marine suédoise, vient d’être mis en chantier par la sociétéSaab. Les deux bâtiments, livrables respectivement en 2022 et 2024, sont longs de 65 mètres et déplacent environ 2 100 tonnes en plongée, pour un équipage de 17 à 26 marins. Destinés principalement à la lutte en eaux littorales, ils disposent de tubes lance-torpilles et d’un caisson modulaire pour mettre en œuvre les engins des forces spéciales et des drones sous-marins. La version export peut être dotée de silos pour missiles à lancement vertical (MeretMarine).

La Chine vient de procéder à la mise sur orbite de trois nouveaux satellites d’observation Yaogan-30 (YG-30). Présentés comme des instruments permettant d’analyser l’environnement électromagnétique orbital, ces satellites présentent de nombreuses similitudes avec leurs équivalents américains du Naval Ocean Surveillance System. Ils pourraient aussi être utilisés à des fins d’interception électronique de moyens navals majeurs (EastPendulum).

Le chantier naval russe Pella vient de mettre à l’eau la corvette Typhoon, deuxième unité de la classe Karakurt (« Veuve noire », projet 22800). Les Karakurt ne déplacent que 800 tonnes, pour un armement important : en plus d’un canon de 76 mm et de deux 30 mm AK-630M, un système de défense rapprochée, elles sont dotées de huit silos pour missiles à lancement vertical tels que des Kalibr ou des Onix (PortNews).

La marine israélienne a effectué avec succès un test d’une version navalisée de son système de défense aérienne Iron Dome, baptisée C-Dome. Ce système, déployé en 2011, est spécialisé dans l’interception  de roquettes et d’obus. Il sera installé à bord des quatre corvettes de classe Sa’ar-6 qui rejoindront la flotte à partir de 2020 et servira notamment à la protection des plates-formes pétrolières israéliennes (Defensenews).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

L’entreprise russe Novatek va implanter une usine de production de gaz naturel liquéfié (GNL) sur la péninsule de Yamal, au nord du cercle polaire. Cette usine sera exploitée en partenariat avec Total, la China National Petroleum Corp (CNPC) et le Fonds de la Route de la soie. Elle devrait produire jusqu’à 16,5 millions de tonnes de GNL pour les marchés européen et asiatique. Il s’agit de la deuxième usine de GNL en Russie après la construction de Sakhalin-2 (MarineLink).

Le président panaméen Juan Carlos Varela s’est rendu à Pékin pour ouvrir des relations diplomatiques entre les deux pays. Un accord sur le transport maritime a été signé entre les deux chefs d’État durant cette visite. Il vise à dynamiser le trafic commercial – de marchandises et de personnes − et à favoriser la coopération entre les ports et compagnies panaméens et chinois (MaritimeExecutive).

L’emploi d’un drone pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée, non réglementée (INN) a été expérimenté pour la première fois, dans la baie de Saint-Brieuc. L’appareil a effectué deux vols d’essai de quatre heures, allant jusqu’à 20 kilomètres des côtes. L’expérience a été jugée « très satisfaisante » selon les ministères de la Transition écologique et solidaire, de l’Agriculture et des Transports. Ce type de moyen serait destiné à l’Outre-mer, principalement à la Guyane (Marine&Océans).

Si vous souhaitez vous désabonner à tout ou partie des éditions du CESM, envoyez un mail à l’adresse suivante :cesm.editions.fct@intradef.gouv.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s